Il dépose des brebis égorgées sur un rond-point de l’Isère pour protester

CC0 / borevina / BrebisBrebis (image d'illustration)
Brebis (image d'illustration) - Sputnik France
Six brebis et deux d’agneaux ont été retrouvés morts dans un enclos bien protégé à Lans-en-Vercors. Leur éleveur attribue cette attaque aux loups. Excédé, il a déposé sept cadavres sur la route principale pour protester, rapporte Le Dauphiné libéré.

troupeau de brebis - Sputnik France
Jura: deux Gilets jaunes condamnés pour avoir attaqué une brebis pour la manger
Huit cadavres, six brebis et deux agneaux, ont été retrouvés dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 octobre à Lans-en-Vercors. Ces animaux qui appartenaient à un éleveur ont été attaqués dans un enclos pourtant entouré d’une clôture électrifiée et surveillé par des habitants locaux, indique Le Dauphiné libéré.

L’éleveur attribue cette attaque aux loups bien que l’information n’ait pu être confirmée par l'ONCFS (office national de la chasse et de la faune sauvage). Cependant, l’homme a décidé de protester, déposant jeudi 17 octobre sept cadavres d’animaux sur le rond-point de Jaume, sur la route principale du plateau du Vercors, où circulent chaque jour des centaines de véhicules.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала