«Parti en toupie», un véhicule de la gendarmerie percute un sanglier à pleine vitesse - photo

CC0 / domeckopol / Un sanglier
Un sanglier - Sputnik France
Lors d’une course-poursuite, une Mégane RS du peloton motorisé de Sainte-Croix-en-Plaine (Haut-Rhin) s’est retrouvée impliquée dans un accident de la route. Le bolide est rentré dans un sanglier, puis a percuté un arbre. Les deux gendarmes à bord ont été hospitalisés. Leur vie n’est pas en danger.

Deux gendarmes à bord d’une Mégane RS du peloton motorisé de Sainte-Croix-en-Plaine (Haut-Rhin) ont essayé d’intercepter sur la RD415 un chauffard qui roulait à 166 km/h, au lieu des 80 km/h autorisés. Mais la course-poursuite a pris fin au bout de deux kilomètres, précise la presse française.

Un sanglier surgit

«Alors que le chauffard était aperçu au loin dans cette grande ligne droite dégagée, un gros sanglier a surgi», a raconté au journal l’Alsace le commandant de l’escadron départemental de sécurité routière du Haut-Rhin.

Le pilote n’a pas réussi à éviter l’animal. Le choc a été très violent, précise le média.

​La voiture prise en chasse a ainsi pu s’échapper. Quant à la Mégane RS, elle a percuté l’animal avant de partir «en toupie» avant de terminer contre arbre.

Les militaires, âgés de 38 et 39 ans, ont été transportés à l’hôpital Pasteur où ils ont subi des examens, avant d’en sortir quelques heures plus tard. Le sanglier n’a pas survécu à la collision. Il a été retrouvé à une dizaine de mètres du point d’impact.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала