La droite anti-immigration et anti-UE remporte les législatives suisses

© AFP 2022 Fabrice CoffriniParlement suisse
Parlement suisse - Sputnik France
Connue pour son discours anti-immigration et anti-UE, l’Union démocratique du centre (UDC) est arrivée en première position aux élections législatives suisses du 20 octobre, marquées toutefois par un résultat historique des Verts.

L’Union démocratique du centre (UDC) a remporté les élections législatives qui se sont tenues dimanche 20 octobre en Suisse avec 25,6% des voix, contre 29,4% en 2015, selon les résultats définitifs du scrutin.

visa Schengen - Sputnik France
La Suisse va durcir sa politique de visas Schengen
L’UDC, qui a fait campagne contre l’immigration et contre l’Union européenne, a ainsi obtenu 54 sièges, suivie par le Parti socialiste (39 sièges) et le Parti libéral-radical (PLR, 29 sièges). Viennent ensuite les Verts, qui obtiennent cette année 17 députés supplémentaires pour un total de 28 sièges, et les démocrates-chrétiens (PDC) avec 25 sièges.

«Les Suissesses et les Suisses ont renouvelé leur confiance à l’UDC […] en la plaçant pour la sixième fois consécutive de loin en tête de tous les partis politiques de ce pays», se félicite l’UDC sur son site officiel, tout en promettant de «continuer de s’engager sans discussion pour le bien du pays».

un soldat suisse, image d'illustration - Sputnik France
En Suisse, plus de 40 soldats tombent soudainement malades
Dans le même temps, les Vert’libéraux ont pour leur part gagné neuf députés, passant ainsi à 16 sièges.

Souveraineté suisse, «le sujet essentiel»

Alors que plusieurs villes et cantons suisses ont proclamé l’«état d’urgence climatique» en réaction aux appels de la jeune militante écologiste Greta Thunberg, l’UDC est devenue le seul parti à dénoncer une «hystérie climatique» nationale et internationale.

«Le sujet essentiel, avant de vouloir sauver la planète, c’est de sauver la souveraineté suisse», a déclaré alors Oskar Freysinger, sénateur sortant UDC, cité par l’AFP.

Le parti promet désormais de lutter contre «les inefficaces hausses du prix des carburants et de l’huile de chauffage» et d’œuvrer «pour une limitation de l’immigration et contre les abus dans le droit d’asile et l’aide sociale».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала