Comment se prémunir face au cancer? Réponse d’un oncologue

CC0 / sasint / Sport
Sport - Sputnik Afrique
Se tenir à l’écart des substances cancérogènes et des sites de production chimique, se vacciner contre l’hépatite B et le VPH, se nourrir d’aliments riches en fibres et suivre un mode de vie sain: voici les conseils pour se prémunir contre le développement d’un cancer.

L’oncologue russe Nikolaï Joukov a conseillé dans une interview à Komsomolskaïa Pravda d’avoir moins de contacts avec diverses sources de substances cancérogènes et de mener une vie saine pour réduire le risque de cancer.

«Essayez de vous tenir à l'écart des [...] usines chimiques, des autoroutes surchargées, ne bronzez pas et n’allez pas au solarium, contrôlez votre poids, mangez plus d'aliments riches en fibres. Veillez à ne pas contracter d'hépatite C. Faites-vous vacciner contre l'hépatite B et le virus du papillome humain (VPH). Ne fumez pas et n’abusez pas de l’alcool», a averti l’oncologue, soulignant que les personnes qui mènent un mode de vie sain ont «beaucoup moins de risques de cancer».

Selon le médecin, l’un des facteurs de développement d’une tumeur maligne est le surpoids, il peut provoquer un cancer du côlon, du pancréas, des reins, de l'estomac et du foie. Cependant, il a noté que l'effet de la viande rouge sur le risque de cancer n'a pas encore été prouvé, bien que l'Organisation mondiale de la santé classe ce produit comme un facteur cancérogène. En outre, les avantages du végétarisme dans la prévention du cancer ne sont pas prouvés.

Une cellule  - Sputnik Afrique
Un lauréat du prix Nobel explique comment le cancer apparaît dans les cellules ordinaires
L’oncologue a ajouté que le cancer est en augmentation, à la fois en raison de la situation écologique et de l’augmentation de l’espérance de vie. «Avec l’âge, les défauts s’accumulent dans le corps, entraînant le développement de tumeurs», a-t-il expliqué.

Il est également conseillé de suivre des heures de sommeil régulières. «Il a été prouvé que le risque de développer un cancer est plus élevé chez ceux qui ont un cycle de sommeil perturbé. Mais cela ne signifie pas que si vous travaillez la nuit, vous devez vous envelopper dans un drap et regarder vers le cimetière », a conclu l'oncologue.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала