Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Après un cambriolage, ils sont interpellés à cause d’un excès de vitesse

CC0 / tookapic / une voiture roule à pleine vitesse
une voiture roule à pleine vitesse  - Sputnik France
S'abonner
En fuite après avoir dévalisé un tabac à Mouchin, près de Lille, cinq individus ont été interpellés parce qu’ils ont été pris en flagrant délit d’excès de vitesse par des gendarmes.

Quatre personnes ont été condamnées à différentes peines de prison ferme par le tribunal de Douai, vendredi 18 octobre, dans le Nord, après un vol avec effraction dans un tabac survenu quelques jours plus tôt. Les malfaiteurs avaient finalement été arrêtés pour avoir roulé trop vite, rapporte 20 minutes.

Selon le quotidien, alertées jeudi 17 octobre au matin pour un cambriolage en cours dans un tabac à Mouchin, une commune située au sud-est de Lille, à la frontière avec la Belgique, les forces de l’ordre ont constaté que les malfaiteurs avaient eu le temps de s’échapper. Après avoir signalé leur fuite, des renforts ont été mobilisés.

Un peu plus tard, des gendarmes du groupe motorisé de surveillance et d’intervention ont aperçu une voiture sur la commune d’Orchies, à quelques kilomètres du lieu du cambriolage. Les militaires ont décidé de contrôler ce véhicule qui comptait cinq passagers, car le conducteur roulait à pleine vitesse.

Coup de poing - Sputnik France
Un braqueur se fait arracher son arme puis frapper par un client d’un bureau de tabac
D’après le quotidien, la course-poursuite s’est prolongée jusqu’à ce que le chauffard s’engage dans une impasse. Les cinq personnes présentes ont alors été interpellées.

À l’intérieur de l’automobile, les forces de l’ordre ont découvert un grand pied de biche, une lampe-torche, une paire de gants, des jeux à gratter et de l’argent liquide.

20 minutes indique que les cinq braqueurs, dont un mineur, ont été placés en garde à vue. Vendredi 18 octobre, ils ont été déférés et jugés en comparution immédiate pour les majeurs. Selon le quotidien, ces derniers ont été condamnés à des peines allant de huit mois à deux ans de prison. Quant au mineur, il a été mis en examen et sera jugé ultérieurement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала