Poutine a discuté avec Macron de l’accord russo-turc sur la Syrie

© Sputnik . Sergueï Guneev / Aller dans la banque de photosUne poignée de main de Macron et Poutine lors de la visite de ce dernier au fort de Brégançon
Une poignée de main de Macron et Poutine lors de la visite de ce dernier au fort de Brégançon - Sputnik France
Lors d’un entretien téléphonique avec Emmanuel Macron, Vladimir Poutine a évoqué ses négociations avec Recep Tayyip Erdogan sur la Syrie, a annoncé le Kremlin. Le chef de l’État français a évalué de façon positive les accords obtenus entre la Russie et la Turquie, selon la présidence russe.

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ont eu samedi 26 octobre un entretien téléphonique lors duquel ils ont évoqué les résultats des négociations russo-turques sur la Syrie, a annoncé le Kremlin.

Cette conversation a eu lieu quelques jours après l’accord conclu entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan à Sotchi, en vertu duquel Moscou s’est engagé à faciliter le retrait des forces kurdes et de leur armement d'une bande de 30 kilomètres de profondeur le long de la frontière, dans le nord-est de la Syrie, près de la Turquie.

Situation à Deir ez-Zor - Sputnik France
Les États-Unis ont organisé la contrebande du pétrole syrien, affirme la Défense russe
«Comme il était convenu, lors de cet entretien téléphonique, le Président Vladimir Poutine a informé en détail son homologue français Emmanuel Macron du contenu des négociations russo-turques au sommet du 22 octobre à Sotchi», indique le service de presse du Kremlin.

«Il a été souligné que les solutions énoncées dans le mémorandum d’entente mutuelle prenaient en considération les intérêts de toutes les parties, contribuant à la restauration de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Syrie», poursuit la présidence russe.

Le communiqué indique qu’Emmanuel Macron «a évalué de façon positive les accords obtenus entre la Russie et la Turquie» et que les mesures prévues «constituent une bonne base pour stabiliser la situation» dans le nord de la Syrie et régler la crise.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont signé le 22 octobre à Sotchi un mémorandum qui prévoit le déploiement de la police militaire russe et des gardes-frontières syriens dans le nord de la Syrie. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала