Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Sénat vote l'interdiction des signes religieux pour les parents accompagnateurs lors des sorties scolaires

CC0 / 2681593 / Une femme voilée (image d'illustration)
Une femme voilée (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Le Sénat a voté une proposition de loi en vue de l'interdiction des signes religieux pour les parents accompagnateurs lors des sorties scolaires par 163 voix contre 114.

Le Sénat a adopté ce mardi 29 octobre en première lecture, par 163 voix contre 114 et 40 abstentions, une proposition de loi des Républicains (LR) en vue d'interdire le port de signes religieux ostensibles aux parents accompagnant des sorties scolaires.

La mesure ne pourra entrer en vigueur qu'en cas d'approbation de l'Assemblée nationale. 

Le ministre de l’Éducation nationale a jugé pour sa part «contre-productif» un rejet des parents portant des signes religieux comme le voile islamique lors des sorties scolaires.

«Nous devons envoyer aux enfants le message que les parents sont les bienvenus et que c'est ensemble, parents et école, que nous assurons leur éducation», a indiqué Jean-Michel Blanquer.

Le document a été voté au lendemain de l'attaque d'une mosquée de Bayonne par un homme qui a ouvert le feu et blessé deux personnes.

Le débat

Lors d’une enquête Ifop-Fiducial effectuée après la diffusion d'une affiche montrant une femme voilée lors d’une sortie scolaire, deux Français sur trois se sont prononcés pour l’interdiction de signes religieux ostensibles pour les parents d’élèves qui accompagnent les sorties scolaires.

Paris - Sputnik France
Près de 80% des Français sont inquiets concernant la laïcité, révèle un sondage
Commentant le débat sur le sujet, Emmanuel Macron avait pour sa part déclaré que le port du voile dans l'espace public n'était pas son «affaire», mais que dans les services publics, il y avait «un devoir de neutralité».

Ce débat avait été engagé après que l’élu RN Julien Odoul a demandé à une accompagnatrice d’élèves de retirer son voile au cours d’une session du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала