Poursuites contre une famille venue avec un mineur à une manif à Moscou, affaire classée

© Sputnik . Evguenii Odinokov / Aller dans la banque de photosLors d'une manifestation non-autorisée pour le soutien des candidats à la Douma de Moscou
Lors d'une manifestation non-autorisée pour le soutien des candidats à la Douma de Moscou  - Sputnik France
Le Comité d’enquête russe a classé les poursuites pénales pour «abandon d’enfant en danger», engagées à l’encontre de Dimitri et Olga Prokazov, qui ont emmené leur jeune fils à un rassemblement non autorisé le 27 juillet à Moscou, a déclaré à Sputnik Natalia Kaplin, l’avocate de la famille.

L’information provenant d’un «collègue, qui est également impliqué dans l’affaire», a été rendue publique par l’avocat de la famille Prokazov: le Comité d’enquête russe –équivalent à un procureur en France- a classé les poursuites pénales à l’encontre des Prokazov pour manquement à l’obligation d’éducation d’un mineur et mise en danger de mineur. Désormais, cette décision est transférée au parquet du district administratif central de Moscou pour approbation.

«Autant que je sache, l’enquête n’a pas été prolongée», a déclaré à Sputnik Natalia Kaplin, l’avocate de la famille.

Une action non autorisée à Moscou ce 3 août - Sputnik France
Deux couples qui ont manifesté avec leurs enfants mineurs à Moscou risquent la déchéance de l’autorité parentale
Début septembre, le tribunal de Lefortovski de Moscou a refusé la déchéance d’autorité parentale d’Olga et Dimitri Prokazov, exigée par le bureau du procureur, mais a insisté sur la nécessité de changer leur attitude à l’égard de leurs enfants, notamment de ne pas les amener à des manifestations et des rassemblements de masse.

Le tribunal municipal de Moscou a examiné le 28 octobre dernier les actions en appel de la défense et l’appel du procureur contre la décision du tribunal de Lefortovski, sans prendre de décision finale officielle. La prochaine audience aura lieu le 6 novembre.

Manifestation en soutien des candidats à la Douma de Moscou - Sputnik France
La justice russe refuse de priver deux couples de leurs droits parentaux pour avoir manifesté à Moscou
Rappelons qu’Anna Kuznetsova, commissaire pour les droits de l’enfant auprès du Président russe, s’est rangée du côté des parents dans ce litige et a demandé au bureau du Procureur général de retirer sa plainte. Mais, en même temps, la commissaire pour les droits de l’enfant a noté que «des mesures préventives sont nécessaires pour que de tels incidents ne se reproduisent plus».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала