Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Un lieu de débauche» fermé dans l’est de l’Algérie

CC0 / habib kaki / Entrée de la ville de Constantine
Entrée de la ville de Constantine - Sputnik France
S'abonner
«Un lieu de débauche» a été découvert et fermé dans l’est de l’Algérie, annonce un communiqué de la Sûreté de la wilaya de Constantine, précisant que cinq personnes dont trois femmes ont été arrêtées.

Dans une note distribuée à la presse, la Sûreté de la wilaya (région) de Constantine, dans l’est de l’Algérie, a annoncé la découverte et la fermeture d’un «lieu de débauche», rapporte le site d’information Observ’Algérie. La même source précise que cinq personnes âgées de 25 à 39 ans, dont trois femmes, ont été arrêtées lors de l’opération.

Puits de pétrole dans le désert - Sputnik France
L’Algérie a consommé plus de la moitié de ses réserves d’hydrocarbures
Le communiqué explique que l’appartement «transformé en lieu de débauche» se trouve dans la cité Ali Mendjeli, dans la banlieue de Constantine. En effet, selon la même source, ce sont les voisins des cinq mis en cause qui ont alerté la police de la ville suite à une violente bagarre, dénonçant la perturbation de la tranquillité de l’immeuble avec des bruits et des va-et-vient incessants.

Les prévenus ont été différés devant le procureur de la République près du Tribunal de la ville d’Ali Mendjeli pour «création d’un lieu de débauche dans un milieu d’habitation», précise la note.

L’article 342 du Code pénal algérien prévoit contre les délits de création de lieux de débauche des peines allant de 2 à 10 ans de prison ferme, et une amende allant de 20.000 à 100.000 dinars (150 à 752 euros).

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала