Assad doute de la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi

© Sputnik . Sergey Guneev / Aller dans la banque de photosBachar el-Assad
Bachar el-Assad  - Sputnik France
Le Président syrien Bachar el-Assad doute de la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi annoncée le 27 octobre par Donald Trump et confirmée ce jeudi 31 octobre par Daech*.

Les autorités syriennes n’ont pas contacté les États-Unis à propos du chef de Daech* Abou Bakr al-Baghdadi, dont l’élimination par des soldats américains a été annoncée par Donald Trump, a déclaré jeudi 31 octobre le Président syrien Bachar el-Assad.

«Nous n’avons pas eu de contacts avec les institutions américaines sur l’élimination d’al-Baghdadi. Plus important encore, nous ne savons pas si cette opération a réellement eu lieu», a indiqué M.Assad dans une interview accordée aux chaînes de télévision syriennes.

Al-Anbar - Sputnik France
Des bergers irakiens auraient trouvé 25 millions de dollars сachés par al-Baghdadi et ses compagnons
Selon M.Assad, Washington n’a pas encore fourni de preuves de la mort d’al-Baghdadi. Qui plus est, Damas a appris qu’il avait «aidé» les États-Unis uniquement par des reportages dans les médias, a ajouté le Président syrien.

Mort d'al-Baghdadi: quelles preuves?

Le 27 octobre, Donald Trump a affirmé qu'al-Baghdadi avait été éliminé lors d’un raid américain dans le gouvernorat syrien d'Idlib. Il a remercié la Russie, la Syrie, la Turquie et l’Irak, ainsi que les Kurdes syriens pour avoir aidé les États-Unis à préparer leur opération d’élimination d’al-Baghdadi. Selon M.Trump, une analyse ADN a permis de vite identifier le corps, bien que le chef terroriste se soit suicidé au moyen d'une ceinture d'explosifs.

Le Président des États-Unis a plus tard affirmé que des soldats américains avaient en outre tué l’homme qui aurait pu remplacer al-Baghdadi à la tête de Daech*, sans toutefois préciser son nom ni le lieu de sa mort.

L’agence de propagande de Daech* a confirmé ce jeudi la mort d’al-Baghdadi, précisant qu’Abou Ibrahim al-Hachimi al-Qoraïchi avait été nommé à sa succession.

De son vrai nom Ibrahim Awad al-Badri, le chef de Daech Abou Bakr al-Baghdadi était connu comme un chef terroriste depuis qu’il a proclamé en 2014 la création d’un «califat islamique» dans la ville de Mossoul envahie par Daech*. Les médias ont plusieurs fois publié des informations sur sa mort présumée.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала