Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des astronomes pensent avoir découvert une nouvelle classe de trous noirs

CC0 / Genty / Trou noirtrou noir (image d'illustration)
trou noir (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Une équipe de scientifiques dirigée par un chercheur de l'Université de l'Ohio, aux États-Unis, a publié une étude dans la revue spécialisée Science. Ils pensent avoir identifié une nouvelle classe de trous noirs «à faible masse», inconnue des astronomes jusqu'ici.

Une équipe de scientifiques aurait fait une découverte importante concernant l'existence des trous noirs. Ils ont ainsi «potentiellement identifié l'un des premiers exemplaires d'une nouvelle classe de trous noirs à faible masse, inconnue des astronomes jusqu'ici», a expliqué Todd Thompson, professeur d'astronomie à l'Université de l'Ohio, dans la revue Science.

«Les masses des choses nous renseignent sur leur formation et leur évolution, ainsi que sur leur nature», a précisé le chercheur avant d’ajouter: «Les gens essayent de comprendre les explosions de supernovæ, l'explosion d'étoiles supermassives, comment les éléments se forment au sein des étoiles supermassives. Donc si nous pouvions révéler un nouvel ensemble de trous noirs, on verrait mieux pourquoi telles étoiles explosent, telles autres non, telles étoiles forment des trous noirs, et telles autres des étoiles à neutrons. Et cela ouvre un nouveau champ d'études.»

Trou noir. Image d'illustration - Sputnik France
La NASA montre une étoile aspirée par un trou noir supermassif – vidéo
Cette possible découverte a été rendue possible grâce aux données issues d’une collaboration avec Apogee (en français, Expérience sur l'évolution galactique de l'observatoire d'Apache Point). Les spécialistes ont recueilli les spectres lumineux de plus de 100.000 étoiles de la Voie lactée pour détecter un trou noir stellaire particulièrement peu massif. Les experts se sont ensuite concentrés sur le spectre de 200 spécimens stellaires et ont finalement réussi à découvrir une étoile rouge géante cachée.

L'astre gravitait dans l’orbite d'un élément à la masse moins importante qu'un trou noir mais bien plus lourd que toute étoile à neutrons. Après avoir fait des calculs mathématiques, les chercheurs sont parvenus à la conclusion qu'il s'agissait d'un trou noir dont la masse équivalait à 3,3 fois celle du Soleil.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала