Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des compagnies aériennes veulent prouver la sécurité des Boeing 737 MAX

S'abonner
Afin de restaurer la confiance des passagers, ébranlée par des crashs mortels, envers les Boeing 737 MAX, plusieurs avionneurs américains envisagent d’organiser des vols de démonstration avec leurs cadres supérieurs à bord, annonce le Wall Street Journal.

Les plus importantes compagnies aériennes américaines, American Airlines, United Airlines et Southwest Airlines, sont en train d’élaborer un projet pour rassurer les voyageurs quant à la sécurité des Boeing 737 MAX, rapporte le Wall Street Journal, citant des sources dans le domaine de l’aéronautique et au sein du gouvernement. Pour ce faire, les avionneurs envisagent notamment d’organiser leurs propres vols de démonstration, indépendants de Boeing Co et de la Federal Aviation Administration, en faisant monter à bord leurs cadres supérieurs.

An Ethiopian Airlines Boeing 737 Max 8 sits grounded at Bole International Airport in Addis Ababa, Ethiopia Saturday, March 23, 2019 - Sputnik France
Un sénateur américain qualifie les Boeing 737 MAX de «cercueils volants»
Boeing espère le prochain retour en service de ses 737 MAX, cloués au sol depuis des mois en raison de problèmes techniques responsables de la mort de 346 personnes. Les compagnies aériennes estiment que voir ces appareils dans les airs devrait contribuer à restaurer la confiance des pilotes et des passagers.

«Il est en effet crucial que nos clients puissent voir l’avion voler à nouveau», a déclaré Ross Feinstein, un porte-parole d’American Airlines.

Southwest Airlines a pour sa part indiqué compter mener des centaines de vols préliminaires avant le retour définitif des 737 MAX en exploitation. Selon le Wall Steet Journal, ces vols pourraient retarder la remise en service des appareils d’au moins quelques semaines.

La crise du 737 MAX est l’une des plus graves à être survenue au cours des 103 ans d'histoire de Boeing. Elle lui a déjà coûté une dizaine de milliards de dollars, a déclenché de multiples enquêtes des autorités américaines et une cascade de plaintes des familles des victimes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала