Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Au Maroc, Ivanka Trump rencontre des femmes entrepreneurs et le roi Mohammed VI

© AP Photo / Jacquelyn MartinIvanka Trump
Ivanka Trump - Sputnik France
S'abonner
Ivanka Trump a effectué une visite au Maroc pour promouvoir son initiative de développement économique des femmes W-GDP et s’entretenir avec des femmes entrepreneurs locales.

La fille et conseillère du Président des États-Unis est arrivée mercredi à l’aéroport de Rabat-Salé au Maroc pour promouvoir l’initiative américaine en faveur de l’émancipation économique des femmes Women’s Global Development and Prosperity (W-GDP), rapportent les médias locaux.

Ivanka Trump avec des cultivatrices dans un champ de cacao à Adzopé, Côte d'Ivoire - Sputnik France
Aide financière d'Ivanka Trump au secteur du cacao en Côte d'Ivoire, un coup de pub?
À son arrivée, Mme Trump a été accueillie par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem. De Rabat, l’Américaine s’est rendue dans une oliveraie de Sidi Kacem pour y rencontrer Aïcha Bourkib, 59 ans, qui a récemment acheté l’exploitation et bénéficie d’un programme lancé par l’agence états-unienne Millennium Challenge Corporation.

Par la suite, Ivanka Trump a retrouvé des femmes entrepreneurs lors d’une réunion publique avant de retourner à Rabat pour un entretien avec le Premier ministre marocain Saad-Eddine el-Othmani, selon Associated Press.

Vendredi 8 novembre, pour le dernier jour de sa visite, elle a participé à une cérémonie au Palais des Congrès de Rabat et s’est rendue à l’Institut d’aéronautique ISMALA, situé à Nouasseur, près de Casablanca.

Rencontre avec Mohammed VI

Elle s’est également entretenue avec le roi Mohammed VI du Maroc, comme elle l’a annoncé sur son fil Twitter: «Sa Majesté et moi avons discuté de l'importance des réformes récentes en faveur de l’égalité des genres au Maroc».

Donald Trump et sa fille Ivanka - Sputnik France
Trump: «Ivanka serait incroyable» au poste d'ambassadrice des USA aux Nations unies
La visite de Mme Trump s’est déroulée deux mois après l’arrestation de la journaliste Hajar Raissouni, accusée de «relations sexuelles hors mariage» et d’«avortement illégal». Elle a finalement été graciée par le monarque marocain le mois dernier.

Selon la Maison Blanche, il s’agit du troisième déplacement à l’étranger consacré par la conseillère à la promotion de l’initiative W-GDP, après ceux en Éthiopie, en Côte d’Ivoire, et en Amérique latine (Colombie, Argentine et Paraguay).

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала