Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un fort séisme ressenti en France, plusieurs blessés

© AFP 2021 Richter magnitude scaleTremblement de terre
Tremblement de terre - Sputnik France
S'abonner
La terre a tremblé ce lundi 11 novembre peu avant midi près de Montélimar, dans la Drôme. D’après le Réseau national de surveillance sismique basé à Strasbourg, la secousse a été de 5,4 sur l'échelle de Richter. Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement, selon les préfectures de la Drôme et de l'Ardèche.

Un séisme de magnitude 5,4 s'est produit ce 11 novembre peu avant midi près de Montélimar, dans la Drôme, a indiqué dans un communiqué le Bureau central sismologique Français (BCSF) de Strasbourg.

L'épicentre du séisme se situe juste au sud de Montélimar, selon le BCSF.

​Sur leur compte Twitter, les pompiers de la Drôme affirment recevoir «de nombreux appels pour une secousse ressentie dans le secteur de Montélimar».

Le chef des pompiers de la Drôme a par la suite expliqué sur Franceinfo que des pompiers drômois ont été également «dépêchés en Ardèche» où le séisme a été ressenti «pour effectuer des missions de reconnaissances».

Le séisme a été aussi ressenti dans une grande partie de la vallée du Rhône (Lyon, Avignon, Valence), à Grenoble et Montpellier.

Des internautes ont partagé des images de leur «expérience» sur les réseaux sociaux.

​Le maire de Montélimar a écrit sur Twitter qu’«à priori, aucun blessé» n’était à déplorer.

Plus tard, les préfectures de la Drôme et de l'Ardèche ont indiqué que quatre personnes ont été blessées. À Montélimar, une personne a été grièvement blessée après la chute d'un échafaudage. Elle a été transportée en urgence absolue à l'hôpital, a précisé la préfecture de la Drôme à l'AFP.

De son côté, le préfet de l'Ardèche avait auparavant recensé dans un tweet trois blessés légers dans son département. 

​Le tremblement de terre a été ressenti dans deux centrales nucléaires du pays, toutefois sans avoir d'impact sur leur fonctionnement et leur sécurité, rapporte la presse qui se réfère aux déclarations d'EDF. 

Comme l’a raconté à Franceinfo Olivier Pévérelli, maire du Teil en Ardèche, «des centaines de maisons au moins ont des fissures énormes, des plafonds effondrés, des toits effondrés».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала