Le vapotage fait sa première victime en Belgique

CC0 / sarahjohnson1 / e-cigarette
e-cigarette - Sputnik France
L’épidémie de morts dues au vapotage a atteint la Belgique. Touché par des problèmes respiratoires, un jeune de 18 ans est décédé le 6 novembre dans un hôpital de Bruxelles, rapporte Sudinfo. Il est le premier Belge à décéder en raison du vapotage.

Après avoir débuté aux États-Unis, la vague de décès liés au vapotage se répand rapidement à travers le monde. Raphaël, un Bruxellois de 18 ans, est ainsi le premier vapoteur mort en Belgique.

«On lui a d’abord diagnostiqué une bronchite», a raconté à Sudinfo son père.

Diagnostiqué avec une bronchite le 6 octobre, le jeune homme est pourtant décédé un mois après aux cliniques Saint-Luc, ses poumons ayant cessé de fonctionner.

Des examens médicaux sont toujours en cours. L’hypothèse privilégiée est la consommation d’une huile de «vapoteuse» d’un type particulier.

L’enterrement de Raphaël a eu lieu le 14 novembre.

Vapoteurs du monde dans le viseur

La série noire a débuté aux États-Unis, pays qui compte désormais une quarantaine de morts liées au vapotage.

cigarette électronique - Sputnik France
Un effet que les cigarettes électroniques ont sur le corps humain dévoilé par des scientifiques
Selon une étude, une huile de vitamine E ajoutée dans des recharges au cannabis vendues sur le marché noir serait derrière les maladies pulmonaires ayant touché plus de 2.000 vapoteurs américains.

En septembre, le vapotage a fait sa première victime au Canada.

Considérées comme «extrêmement nocives», les cigarettes électroniques ont été interdites dans l’État de New York et dans le Michigan.

Le gouvernement indien a également prohibé la production, l'import ou l'export, le transport, le stockage et la vente de cigarettes électroniques, au nom d'impératifs sanitaires et de la lutte contre les addictions.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала