Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des chasseurs F-35 auraient fait face à des Patriot se faisant passer pour des S-400 en Israël

© AP Photo / Ben MargotLockheed Martin F-35A Lighting II
Lockheed Martin F-35A Lighting II - Sputnik France
S'abonner
Des avions F-35 de l’armée de l’air israélienne se sont entraînés à éviter les tirs des systèmes sol-air S-400 dont le rôle a été interprété par des Patriot MIM-104 américains, relate le site Breaking Defense.

Des exercices aériens où les pilotes israéliens, ainsi que ceux des États-Unis et de plusieurs pays européens, ont simulé des combats contre des systèmes sol-air russes S-400 Triumph, se sont déroulés du 3 au 14 novembre à la base israélienne d’Ovda dans le désert de Néguev, a annoncé le site spécialisé Breaking Defense.

Plusieurs chasseurs de 5e génération israéliens F-35I et F-16I, ainsi que plus d’une trentaine de chasseurs et bombardiers F-16, F-35 et Eurofighter Typhoon allemands, américains, italiens et grecs ont participé aux manœuvres baptisées Blue Flag, selon le média.

S-300 - Sputnik France
EurAsian Times: «les USA ne croient pas en la compétence du F-35 contre les S-300»
Le rôle des S-400 a été confié à des systèmes antiaériens américains Patriot MIM-104.

Les exercices se sont déroulés à moins de 10 minutes de vol de la zone d’hostilités de la bande de Gaza où d'autres unités de l’armée de l’air israélienne mènent de véritables frappes contre le groupe armé palestinien Jihad islamique, précise Breaking Defense.

Le 12 novembre, Tsahal a repris ses frappes aériennes contre le Jihad islamique dans la bande de Gaza en réponse à plusieurs tirs de roquettes en direction d’Israël.

Frappes aériennes dans la bande de Gaza

La situation à la frontière de la bande de Gaza s’est aggravée suite à l’élimination par l’armée israélienne du commandant du Jihad islamique, Baha Abou al-Ata, dans la nuit du 11 au 12 novembre.

Les échanges de frappes se sont poursuivi les 12 et 13 novembre. Les autorités palestiniennes ont fait état de 34 morts et 111 blessés.

Tsahal a accusé le Jihad islamique palestinien d’utiliser des boucliers humains pour se protéger des frappes. Le 14 novembre au matin, les autorités israéliennes et le Jihad islamique se sont mis d’accord sur un cessez-le-feu, mais Tsahal a ensuite lancé de nouveaux raids contre la bande de Gaza en réponse à plusieurs tirs de roquettes visant Israël.

Ce samedi 16 novembre, l’armée israélienne a annoncé avoir attaqué des sites du mouvement Hamas à Gaza après des tirs nocturnes contre Beer Sheva, dans le sud d’Israël.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала