Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le gouverneur de la Banque de France demande à l’Allemagne de stimuler la croissance dans la zone euro

© Sputnik . Youlia KarevaSymbole de l'euro à Francfort-sur-le-Main
Symbole de l'euro à Francfort-sur-le-Main - Sputnik France
S'abonner
Selon le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, les pays européens qui disposent d’une marge budgétaire, comme l’Allemagne, devraient rapidement l’utiliser pour stimuler la croissance dans la zone euro.

Afin de stimuler la croissance dans la zone euro, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, cité par Reuters, a exhorté les pays européens disposant d’une marge de manœuvre budgétaire à faire usage de celle-ci, lors d’un séminaire à Tokyo jeudi 28 novembre.

L’économiste, qui siège également à la Banque centrale européenne (BCE), a surtout pointé l’Allemagne, la plus grande économie d’une Europe qui subit le ralentissement du commerce mondial engendré par l’escalade des différends commerciaux. C’est d’autant plus impactant pour l’économie allemande qui a subi cette année sa première récession depuis 2013 après la chute de ses importations liée aux tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Il a souligné que la dette publique de la zone euro était inférieure à celle des États-Unis et du Japon, la région peut donc se permettre de déployer davantage de stimulants fiscaux, tandis que ceux à forte dette publique devraient rendre leurs finances publiques plus favorables à la croissance.

Banque centrale européenne  - Sputnik France
La BCE met en garde les banques européennes

Le rôle de Christine Lagarde à la BCE

Toujours selon François Villeroy de Galhau, l’arrivée de Christine Lagarde à la présidence de la Banque centrale européenne le 1er novembre pourrait être l’occasion de mener une révision stratégique des politiques de l’institution. Cette révision devrait clarifier l’objectif de la BCE de garder le taux d’inflation proche mais inférieur à 2% à moyen terme.

La nouvelle présidente, lors de son premier discours officiel à la tête de la BCE vendredi 22 novembre, avait appelé les pays européens à s’unir dans une «démarche transversale d’investissement» afin de répondre aux défis climatique, de productivité et de digitalisation.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала