Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un Français incarcéré à Dubaï à cause d’un liquide pour cigarette électronique

CC0 / lindsayfox / E-cigarettecigarette électronique
cigarette électronique - Sputnik France
S'abonner
Un Français installé aux Émirats arabes unis depuis 2009 a été condamné à cause d’une cigarette électronique dont le liquide contient du cannabidiol, une substance récente autorisée dans certains pays et interdite dans d’autres.

Un Français expatrié installé aux Émirats arabes unis a été interpellé à l’aéroport de Dubaï alors qu’il revenait chez lui après un voyage à Paris. Lors du contrôle de sécurité, les douaniers ont trouvé dans son sac une cigarette électronique dont le liquide contenait une faible quantité de cannabidiol (0,02g pour 10 ml).

La substance contenant cette molécule légale en France mais interdite aux Émirats arabes unis avait été achetée par le voyageur quelques jours auparavant à Paris. L’homme était averti que la marchandise pouvait être confisquée, mais ne savait rien sur une possible arrestation.

Le Français choqué

L’expatrié a été conduit au tribunal où il s’est vu notifier son expulsion des Émirats arabes unis sous trois semaines. Il a été incarcéré et a passé les deux mois suivants d’abord dans un centre en vue d’une expulsion, puis à la prison d’Al-Awir dans des conditions effroyables à côté de «gens accusés de meurtre ou d’autres avec des grosses barbes de salafistes», raconte-t-il au Parisien.

Il a choisi l’exil

Cannabis - Sputnik France
Le Québec va lancer un projet de livraison de cannabis à domicile
Il a vu une lueur d’espoir quand sa famille a pris un avocat pour faire appel de la décision du procureur. Il a été donc transféré de la prison d’Al-Awir au «centre de déportation» pour y attendre la décision du tribunal. Mais le 23 octobre, épuisé moralement, il a cédé et quitté le pays où se trouve son domicile sans la possibilité d’y revenir avant 2021.

La substance

Cette dure épreuve a été provoquée par l’achat d’un liquide contenant du cannabidiol (CBD), une substance présente dans le cannabis. Aujourd’hui, elle est autorisée dans la majorité des pays européens à condition que son taux de THC ne dépasse pas 0,2 à 1%, selon les pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала