Après sa démission, Jean-Paul Delevoye continue de cumuler… les casseroles

© Sputnik . Bruno MartyAprès sa démission, Jean-Paul Delevoye continue de cumuler… les casseroles
Après sa démission, Jean-Paul Delevoye continue de cumuler… les casseroles - Sputnik France
Les (très) nombreuses erreurs et omissions de Jean-Paul Delevoye dans sa déclaration d’intérêts à la HATVP auront poussé le haut-commissaire à démissionner. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, s’amuse des «oublis» du désormais ex-monsieur retraites du gouvernement.

Une batterie de casserole qui fragilise le gouvernement. Les «oublis» et «erreurs» de Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, s’accumulent. Après les révélations sur de nombreuses omissions dans sa déclaration d’intérêts à la Haute Autorité à la transparence de la vie publique (HATVP), la pression était trop forte.

Jean-Paul Delevoye a donc présenté lundi 16 décembre sa démission au Président, qui l’a acceptée «avec regret». Le haut-commissaire était en difficulté depuis plusieurs jours en raison de mandats bénévoles ou rémunérés non déclarés. En effet, il n’avait fait état que de trois mandats au lieu d’au moins 13.

Cerise sur le gâteau, selon Le Parisien, Jean-Paul Delevoye aurait également fait une erreur sur sa déclaration de patrimoine.

«Mon erreur est d'une légèreté coupable. Je la paye. C'est la dure loi de la responsabilité, de l'exemplarité, et de la transparence qui doit s'appliquer à tous et à moi en particulier», a plaidé, un brin philosophe, Jean-Paul Delevoye dans un communiqué publié sur Twitter.

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала