Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Incendie sur l’Amiral Kouznetsov: le faible coût de l’incident expliqué par le Consortium naval

© Sputnik . Alexander Yakovlev / Aller dans la banque de photosLe porte-avions russe Amiral Kouznetsov
Le porte-avions russe Amiral Kouznetsov  - Sputnik France
S'abonner
L’incendie sur le porte-avions Amiral Kouznetsov n’aura pas d’impact sensible sur le coût des travaux de réparation parce qu’il s’est déclaré dans un compartiment d’où tous les équipements avaient été évacués, selon le PDG du Consortium naval unifié Alekseï Rakhmanov.

Le chef du Consortium naval unifié (OSK) Alekseï Rakhmanov a expliqué pourquoi l’incendie n’a pas causé de dommages coûteux au porte-avions Amiral Kouznetsov.

Selon lui, «le bateau n’a pas subi de préjudice critique car les équipements qui se trouvaient dans le compartiment atteint par le feu avaient déjà été démontés dans le cadre des travaux de réparation».

 Il a ajouté que ces équipements doivent être remplacés par du nouveau matériel déjà livré.

«Pas d’impact sensible sur le budget» des travaux

«De cette façon, l’accident n’aura pas d’impact sensible sur le budget et les délais des travaux sur le bâtiment», a ajouté le PDG de l’OSK.

Un incendie qui a duré 24 heures

Un incendie s’est déclaré le 12 décembre au matin à bord de l’Amiral Kouznetsov, immobilisé pour des travaux de réparation aux chantiers navals de Mourmansk. Selon les sauveteurs, il aurait pu être provoqué par de la soudure tombée dans une cale où se trouvaient des chiffons et de la sciure imbibée de carburant.

Il a fallu près de 24 heures pour maîtriser les flammes qui ont fait deux morts et 14 blessés.

L’OSK a lancé une enquête pour violation des normes de sécurité.

Le seul porte-avions russe

L’Amiral Kouznetsov se dirige vers les côtes syriennes - Sputnik France
Amiral Kouznetsov en flammes: «Les travaux de réparation vont bon train»
L’Amiral Kouznetsov est le seul porte-avions dont dispose actuellement la Marine russe. Mis en service en 1990, il a notamment participé à l’opération antiterroriste russe en Syrie.

Fin octobre 2018, le navire a été endommagé lorsque le dock flottant PD-50 qui accueillait l’Amiral Kouznetsov a coulé pendant les travaux, après quoi une grue est tombée sur son pont. Le porte-avions a été remorqué vers un quai afin de poursuivre les travaux.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала