Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie est prête à prolonger le traité New Start sur les missiles nucléaires avant la fin de l’année

© AP Photo / Juan Carlos Llorcanucléaire
nucléaire  - Sputnik France
S'abonner
La Russie est prête à prolonger le traité de réduction des armes stratégiques nucléaires New Start avec les États-Unis avant la fin de l’année, a annoncé Vladimir Poutine. Après la rupture du traité FNI, il s’agit du dernier traité de contrôle toujours en vigueur.

S’exprimant ce jeudi 19 décembre à l’occasion de la 15e grande conférence de presse, le Président russe a commenté la prolongation du traité de réduction des armes stratégiques nucléaires New Start signé par Moscou et Washington.

«Nous sommes prêts à prolonger le traité New Start, qui est actuellement en vigueur, d’ici la fin de l’année», a assuré M.Poutine.

Comment freiner la course aux armements?

Sans New Start, il n’y a «plus rien pour freiner la course aux armements», a-t-il souligné, ajoutant que la Russie souhaitait améliorer ses relations avec les États-Unis.

le test d'un nouveau missile balistique non nucléaire de portée moyenne à la base aérienne de Vandenberg, en Californie - Sputnik France
Le Pentagone met en scène son tir de missile balistique autrefois interdit par le traité FNI – vidéo
Vladimir Poutine a toutefois déploré que Moscou n'ait pas encore reçu de réponses à ses propositions.

Le 5 décembre à Sotchi, le Président russe avait déjà confirmé que la partie russe était prête à prolonger le traité de réduction des armes stratégiques nucléaires New Start signé par Moscou et Washington et entré en vigueur le 5 février 2011 pour une durée de 10 ans.

Les termes de l’accord New Start limitent notamment à 700 le nombre de lanceurs nucléaires stratégiques déployés et à 1.550 le nombre de têtes nucléaires déployées sur ces lanceurs. Ils définissent également un nouveau système d'inspection et de vérification du respect des clauses du traité.

Il s’agit du dernier traité bilatéral entre la Russie et les États-Unis encore en vigueur sur la limitation des armements nucléaires, depuis la rupture par Washington du traité FNI en août 2019.

Fin du traité FNI

Signé en 1987 et visant à démanteler les missiles à portée intermédiaire (de 500 à 5.500 kilomètres) des États-Unis et de l'URSS, le traité FNI (Forces nucléaires intermédiaires) a été rompu unilatéralement par Washington le 2 août 2019. La Russie a en réponse également suspendu sa participation à ce traité.

Donald Trump s’est déclaré prêt à signer un nouveau traité avec la Russie à la condition que la Chine soit elle aussi inclue dans les accords.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала