Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un Marocain sans-papiers de 16 ans jugé pour avoir tenté de voler un Airbus à Orly

CC0 / rpla / Un Airbus de Vueling
Un Airbus de Vueling  - Sputnik France
S'abonner
Arrêté dans le cockpit d’un Airbus A321 à l’aéroport d’Orly fin juin dernier, un adolescent originaire du Maroc doit comparaître ce vendredi devant le tribunal. Il sera jugé pour avoir tenté de voler l’avion.

Arrivé en France à l'âge de 14 ans, un Marocain sans-papiers de 16 ans comparaît devant un juge des enfants du tribunal de Créteil, vendredi 20 décembre, après avoir tenté de voler un Airbus A321 appartenant à la compagnie aérienne Vueling, rapporte Le Parisien.

Un King Air 200 - Sputnik France
Elle vole un avion sur un aéroport international mais la suite lui donnera tort
Selon le quotidien, les faits remontent à fin juin dernier à l’aéroport d’Orly. L’adolescent avait réussi à déjouer tous les contrôles de sécurité avant de déplacer un escalier mobile pour monter dans l’avion vide. Un peu plus tard, il a été retrouvé dans le cockpit par un technicien de maintenance qui était intrigué par une lumière indiquant que l’habitacle était occupé.

Ce dernier est entré à l’intérieur et a découvert le jeune homme, un casque de pilotage sur les oreilles, en train de toucher les boutons. Le technicien a ainsi décidé d’appeler les forces de l'ordre.

Il voulait rentrer au Maroc

D’après le média, son interpellation a été difficile. L’adolescent se rebellait. En outre, en garde à vue, il a refusé de se soumettre à des prélèvements ADN.

Le Parisien indique que le détenu a expliqué aux enquêteurs qu’il voulait simplement rentrer chez lui au Maroc. Selon la source, il s’était lancé dans cette tentative sous l’emprise du LSD.

«Son idée c'était de prendre l'avion, pas évidemment d'en voler un», explique son avocate.

Depuis cet incident, l’adolescent se trouve en détention provisoire. Le Parisien souligne que sa santé mentale pose question.

Il a comparu devant le tribunal, ce vendredi, pour les faits de rébellion.

Après l’audience au pénal, un juge des tutelles devra se pencher sur la question d’une expertise sur l’état de santé du jeune homme, selon le média.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала