Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Préoccupée par sa cybersécurité, la Marine américaine bannit de ses rangs le Chinois TikTok

S'abonner
Jugeant que l'application d’origine chinoise TikTok pourrait représenter une menace en matière de cybersécurité, la Marine des États-Unis a interdit à ses militaires de l’utiliser sur les appareils mobiles qu’ils ont reçus du gouvernement, écrit Reuters.

Sous peine d’être bloqués sur leur réseau interne, Navy Marine Corps Intranet, il est désormais interdit aux militaires américains d’utiliser, sur les appareils mobiles mis à leur disposition par le gouvernement, l'application TikTok, développée par l’entreprise chinoise ByteDance Technology Co.

Carte du monde. - Sputnik France
Cyberattaque d'ampleur sur les USA ou guerre irano-américaine: les crises potentielles de 2020

D’après l’agence de presse Reuters, qui cite le porte-parole du Pentagone, le lieutenant-colonel Uriah Orland, cet ordre fait partie d'un ensemble pour «faire face aux menaces existantes et émergentes».

À son tour, un représentant de la Marine a précisé que d’ordinaire, le personnel naval et maritime est autorisé à utiliser sur des appareils intelligents délivrés par le gouvernement des applications commerciales populaires, y compris celles de réseaux sociaux courants. Sans donner d’exemple de programmes autorisés ou au contraire considérés comme dangereux, il a toutefois souligné que, de temps en temps, certains étaient interdits car représentant une menace en matière de cybersécurité.

L’agence de presse rappelle que TikTok est extrêmement populaire auprès des adolescents américains, mais ces derniers mois, il se retrouve dans le collimateur des régulateurs et législateurs américains. Ainsi, le gouvernement américain a ouvert une enquête de sécurité nationale à l’encontre de ByteDance qui avait acquis pour un milliard de dollars l'application américaine Musical.ly.

Le mois dernier, des cadets de l'armée américaine ont également reçu l'ordre de ne pas utiliser TikTok, après que le sénateur Chuck Schumer a soulevé des problèmes de sécurité concernant l'utilisation de l’application par l'armée lors des campagnes de recrutement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала