Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Lavrov a raconté ce qu’il lui plaît chez Trump

© AP Photo / Evan VucciDonald Trump
Donald Trump - Sputnik France
S'abonner
En partageant son impression sur une rencontre avec Donald Trump à Washington, Sergueï Lavrov a reconnu qu’il aimait comment le Président états-unien menait des discussions concernant les questions internationales.

Le chef de la diplomatie russe a expliqué en quoi Trump se distingue de la plupart des chefs d’État.

«J'aime la façon dont Trump discute des questions internationales, des relations bilatérales. Il évite toute ambiguïté et essaie de dire directement ce qu'il pense. Ce n'est pas toujours le cas parmi les hommes politiques de niveau haut, mais je pense que c'est une approche très productive», a avancé le ministre russe sur la chaîne russe Pervi Kanal.

Встреча глав МИД РФ и Японии С. Лаврова и Т. Мотэги - Sputnik France
Lavrov dévoile le contenu d’un courrier de Trump sur les relations entre Moscou et Washington
Alors qu’il lui était demandé son avis sur la communication avec Donald Trump, le chef de la diplomatie russe a tenu à souligner qu'ils se connaissaient déjà bien.

«Il m'a accueilli sous l’ancien secrétaire d'État américain, Rex Tillerson, en mai 2017, à la Maison-Blanche, puis l'opposition américaine a tenté de gonfler un scandale d'espionnage, comme si nous avions transmis des informations secrètes. C’est complètement absurde […]. Bien sûr, nous avons parlé au Président américain lors de ces réunions avec le Président russe Vladimir Poutine», a rappelé le diplomate.

Une visite à Washington

Sergueï Lavrov s’est rendu à Washington mardi 10 décembre pour une visite qui a été préparée dans des délais très brefs. Elle s’est déroulée sur fond de nouvelle montée des tensions entre la Russie et les États-Unis, et de l’enquête en destitution visant Donald Trump.

Les hommes politiques ont aussi abordé lors de cette rencontre le commerce, l'Iran, la Corée du Nord, du Traité FNI, le contrôle des armes nucléaires et l'ingérence électorale, ainsi que les gazoducs Nord Stream 2 et Turkish Stream, notamment les sanctions adoptées par le Congrès américain à l’encontre des entreprises impliquées dans le projet Nord Stream 2.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала