Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Merkel et Macron auraient réagi «avec étonnement» à la tentative de Kiev de «toucher» aux accords de Minsk

© AP Photo / POOLLe sommet au format Normandie
Le sommet au format Normandie - Sputnik France
S'abonner
Un document confirmant l'attachement à la mise en application intégrale des accords de Minsk a été le principal résultat du sommet au format Normandie à Paris, et la tentative de l’Ukraine de «toucher» à ce texte a visiblement étonné l’Allemagne et la France, constate le chef de la diplomatie russe.
«La chancelière allemande et le Président français ont réagi avec étonnement à la tentative de l’Ukraine de "toucher" au texte des accords de Minsk», a indiqué M.Lavrov en regrettant d'ailleurs qu'ils n'aient pas pour autant confirmé la tâche consistant notamment à désengager les forces et les moyens des parties sur toute la ligne de contact».

Et de supposer que ces personnalités politiques n’auraient pas pu le faire, parce qu’elles n’avaient tout simplement pas voulu le faire.

Sommet au format Normandie, Paris, le 9 décembre - Sputnik France
«Évaluation positive» du sommet Normandie en France: le bilan tiré par Merkel et Poutine

Selon le ministre russe, l'adoption d'un document qui proclamait dans ses premières lignes que tous les participants s'engageaient à appliquer intégralement les accords de Minsk a été le principal résultat du sommet parisien au format Normandie. De retour à Kiev, les membres de la délégation ukrainienne se sont toutefois mis à faire des déclarations, «qui rejettent pratiquement tout ce qui est écrit dans ce document».

A l'issue du format Normandie à Paris

À l’issue de la rencontre du 9 décembre à Paris, les dirigeants des pays du format Normandie (Allemagne, Russie, Ukraine et France) ont adopté un communiqué soulignant que les accords de Minsk restaient la base du règlement dans le Donbass. Le document prévoit le désengagement des forces d’ici fin mars dans trois nouveaux endroits du Donbass. Ces dirigeants ont également appelé à garantir d’ici la fin d’année un cessez-le-feu dans le Donbass. Ils ont aussi exhorté le groupe de contact à se porter garant d’un échange de prisonniers «tous contre tous» d’ici la fin de l’année en cours et à donner à la Croix-Rouge «l’accès total et inconditionnel à tous les détenus».

Les dirigeants de la Russie, de l’Ukraine, de la France et de l’Allemagne se sont réunis à Paris pour la première fois depuis trois ans dans le but d’apaiser le conflit en Ukraine. Ils sont tombés d'accord sur plusieurs points, mais il existe toujours des divergences entre Vladimir Poutine et Volodymyr Zelensky, selon le porte-parole de la présidence russe.

Les participants ont convenu d’un prochain sommet au même format dans quatre mois à Berlin.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала