Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des parents d’élèves allemands refusent que leurs enfants lisent le Journal d’Anne Frank au lycée

CC0 / Wokandapix / ÉcoleÉtablissement scolaire (image d'illustration)
Établissement scolaire (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Voulant préparer la visite scolaire d'un camp de concentration avec l'étude du Journal d'Anne Frank, des professeurs d’un lycée allemand ont été submergés par les e-mails de protestation de parents d’élèves. Selon eux, ce journal n’est plus au goût du jour.

Des enseignants d’un lycée de l'est de l'Allemagne ont été confrontés à une vague d’e-mails de contestation de parents de leurs élèves. La cause: les professeurs avaient prévu la lecture et l'étude en classe du Journal d'Anne Frank avant la visite scolaire du camp de concentration de Buchenwald, rapporte Europe 1.

Selon les parents, le journal intime écrit par cette jeune fille juive de 13 ans entre juin 1942 et août 1944 pendant qu'elle se cachait avec sa famille à Amsterdam ne présente qu'une seule vision de l'Histoire et n’est plus au goût du jour.

Anne Frank, 1941 (Archiv) - Sputnik France
Une boulangerie en hommage à Anne Frank s'attire les foudres du public aux Pays-Bas
Cette position est similaire à celle du parti souverainiste allemand AfD (Alternative pour l’Allemagne) qui demande dans son programme électoral d’accorder une place moindre à l'étude de l'Holocauste à l'école. Ce parti connaît des records dans la région, avec des votes qui atteignent jusqu'à 40% des voix.

Croissance de l’antisémitisme

«Cela ne vient pas que des parents, mais aussi souvent des enseignants, des directeurs d'établissements et des jeunes. C'est un problème qui traverse toute la société», a expliqué à Europe 1 Meron Mendel, directeur du centre Anne Frank de Francfort.

Bien que dans la classe concernée il y ait eu des familles qui ont défendu la lecture du Journal d'Anne Frank, cette situation illustre ce que disent les études sur l'antisémitisme en Allemagne. Avec la chute des derniers tabous, les crimes et délits ont progressé de 20% en deux ans.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала