Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Ils l’ont tué eux-mêmes»: Kadyrov dément l’implication de la Russie dans le meurtre d’un terroriste à Berlin

© Sputnik . Said Tsarnaev / Aller dans la banque de photosRamzan Kadyrov
Ramzan Kadyrov - Sputnik France
S'abonner
La Tchétchénie n’a rien à voir avec le meurtre à Berlin du terroriste Zelimkhan Khangochvili et ceux qui pensent autrement doivent le prouver, et pas par des paroles, estime le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov pour lequel «ça fait un terroriste de moins».

Le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov a démenti les accusations contre la Russie concernant le meurtre à Berlin du terroriste géorgien Zelimkhan «Torniké» Khangochvili.

«Ils l’ont tué eux-mêmes lorsqu’il est devenu inutile. Ce sont leurs problèmes intérieurs, cela ne nous regarde pas. Il ne vit pas chez nous depuis longtemps. À ce qu’il paraît, il est citoyen de Géorgie, il n’est pas notre citoyen. C’est un terroriste, un criminel… Si nous sommes impliqués, qu’ils le prouvent. Non pas avec des paroles, mais preuves à l’appui», a-t-il déclaré aux journalistes.

M.Kadyrov a ajouté que l’homme tué avait été impliqué dans de nombreux attentats terroristes.

«S’il a été tué, ça fait un terroriste de moins», a-t-il lancé.

Qui est la personne tuée?

Le Géorgien Tornike K., connu également sous le nom de Zelimkhan Khangochvili, a été tué de trois balles à Berlin le 23 août 2019.

Véhicule de police, Allemagne - Sputnik France
Selon Poutine, le Géorgien tué en Allemagne était l'organisateur, «cruel et sanguinaire», d'un attentat à Moscou
Selon Vladimir Poutine, l’extradition de Zelimkhan Khangochvili avait été plusieurs fois discutée avec l’Allemagne «au niveau des services secrets», mais face au refus de la partie allemande, les organes compétents russes avaient jugé insensé d’adresser à Berlin une demande d’extradition officielle.

Vladimir Poutine a également affirmé que l’individu en question avait «participé de manière active à des activités séparatistes» et était recherché par les services russes, notamment pour avoir «organisé des explosions dans le métro de Moscou».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала