Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Venezuela s’attend à de nouvelles attaques contre ses sites militaires venues des pays voisins

© AP Photo / Fernando LlanoMilitaires vénézuéliens
Militaires vénézuéliens - Sputnik France
S'abonner
Après une attaque contre un détachement de l’armée dans le sud du Venezuela, les autorités du pays s’attendent à de nouveaux événements de ce genre, a déclaré à Sputnik l’ambassadeur vénézuélien à Moscou.

Les autorités de Caracas jugent possibles de nouvelles attaques contre les sites militaires du pays, a fait savoir à Sputnik l’ambassadeur vénézuélien en Russie Carlos Rafael Faria Tortosa.

U.S. Navy Lockheed EP-3E - Sputnik France
Des avions espions américains repérés dans l’espace aérien vénézuélien
Le 22 décembre, le ministre vénézuélien de la Défense, le général Vladimir Padrino, a accusé les «branches extrémistes de l’opposition» d’avoir mené une attaque contre une unité militaire dans le sud du pays, qui avait fait un mort.

Pour sa part, le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez, a affirmé que les assaillants avaient été «entraînés dans des camps paramilitaires pleinement identifiés en Colombie» et avaient reçu le «soutien sournois» du Président brésilien Jair Bolsonaro.

«Oui, nous estimons qu’elles [de nouvelles attaques, ndlr] sont possibles […]. Le Président Maduro travaille en permanence avec nos forces armées. Il s’entretient avec les commandants, étudie la situation pour mieux organiser la défense. Nous disposons d’informations sur de possibles attaques et agressions qui pourront venir de partout», a déclaré M.Tortosa.

Crise vénézuélienne

Un policier devenat l'ambassade vénézuelienne au Brésil  - Sputnik France
Des inconnus lancent l’assaut contre l’ambassade du Venezuela au Brésil - images
La situation demeure tendue au Venezuela, embourbé dans une grave crise socio-économique, attribuée par le Président Maduro aux nombreuses sanctions économiques prises par l’administration états-unienne contre son gouvernement afin de le pousser à quitter le pouvoir.

De son côté, l’opposition réunie autour de Juan Guaido, reconnu par une cinquantaine de pays comme Président par intérim, accuse le gouvernement d’incurie et de corruption.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала