Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Syrie disposée à engager des poursuites contre les USA pour le «pillage» de son pétrole

© Sputnik . Vitaly Timkiv / Aller dans la banque de photosPétrole
Pétrole - Sputnik France
S'abonner
Les autorités syriennes s’apprêtent à intenter une action en justice contre les États-Unis pour le pillage des ressources pétrolières du pays, selon Bouthaina Shaaban, conseillère de Bachar el-Assad.

Damas a l’intention de poursuivre en justice les États-Unis, a annoncé la conseillère du Président syrien Bouthaina Shaaban.

«Les autorités syriennes examinent les mesures légales à prendre au niveau international pour intenter un procès contre les États-Unis qui pillent le pétrole syrien et violent la souveraineté du pays», a-t-elle déclaré dans un entretien à la chaîne de télévision libanaise al-Mayadeen.

Elle a souligné que le territoire syrien et les champs pétroliers seraient libérés de la présence américaine et de celle des autres pays.

Présence américaine en Syrie

Sur fond d’opération turque dans le nord-est de la Syrie, le Président américain avait précédemment évacué une partie des forces américaines de cette région. Les militaires américains restent dans le sud et l’est de la Syrie où, selon les déclarations du Pentagone, ils aident les unités kurdes à protéger les champs pétroliers.

Des militaires américains en Syrie (image d'illustration) - Sputnik France
Les militaires américains seraient de retour dans six bases en Syrie
Bachar el-Assad avait déclaré que les États-Unis vendaient à la Turquie le pétrole des sites qu’ils occupaient.

Depuis 2014, les États-Unis et leurs alliés mènent une opération contre le groupe terroristes Daech* en Irak et en Syrie, pays dans lequel ils se trouvent sans l’autorisation des autorités.

Début novembre, la contrebande de pétrole syrien par les États-Unis avait été dénoncée par la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

«Les Américains font de la contrebande de pétrole syrien pour plus de 30 millions de dollars par mois, en contournant leurs propres sanctions. Ils n’ont pas l’intention de quitter ces régions dans un avenir proche», avait-elle indiqué lors d’un point presse.

Selon la porte-parole, les actions des forces américaines concernant les champs pétrolifères du nord-est de la Syrie sont illégales.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала