Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les premiers systèmes hypersoniques Avangard mis en service par l’armée russe

© Sputnik . The Ministry of Defence of the Russian Federation / Aller dans la banque de photosTest du système hypersonique Avangard
Test du système hypersonique Avangard  - Sputnik France
S'abonner
Le ministre russe de la Défense a informé le Président Poutine de la création du premier régiment opérationnel équipé de systèmes hypersoniques Avangard.

Le premier régiment de systèmes stratégiques munis d’un planeur hypersonique Avangard est entré en service opérationnel jeudi 26 décembre, à 10h00, dans la région russe d’Orenbourg, a annoncé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, lors d’un entretien avec Vladimir Poutine.

Les Troupes balistiques stratégiques russes reçoivent ces systèmes depuis mai. Plus de 20 installations de lancement Iars et Avangard devraient être livrées à l’armée en 2020.

Système Avangard

Vladimir Poutine avait déclaré en mars 2018 que la Russie avait conçu un planeur hypersonique, baptisé Avangard. Il a comparé cet événement à la mise en orbite du premier satellite.

D’après le Président, l’Avangard, capable de vols intercontinentaux dans les couches denses de l’atmosphère, à plus de Mach 20, «fonce en direction de sa cible comme une météorite, comme une boule de feu, la température à sa surface est de 1.600-2.000 degrés», mais «le planeur est solidement contrôlé».

Nouvelles armes russes

La Défense russe publie une vidéo qui montre un tir réel du missile dernier cri Avangard - Sputnik France
Avangard: la durée d’invulnérabilité de la super arme russe dévoilée
M.Poutine avait en outre annoncé en 2018 la création des systèmes de missiles Sarmat, du missile intercontinental Bourevestnik d’une portée pratiquement illimitée et qui est muni d’un petit réacteur nucléaire très puissant, ainsi que de l’engin sous-marin sans pilote Poséidon et du système de missiles hypersoniques Kinjal.

À la mi-novembre, les forces armées russes ont pour la première fois testé le missile Kinjal, capable de voler et de manœuvrer à une vitesse de 12.240 km/h afin de frapper porte-avions, destroyers et croiseurs ennemis.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала