Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le commandant adjoint de l’armée iranienne précise si son pays entend former une coalition avec Moscou et Pékin

© Sputnik . Igor Zarembo / Aller dans la banque de photosNavire russe Yaroslav Mudry
Navire russe Yaroslav Mudry - Sputnik France
S'abonner
La Chine, l'Iran et la Russie ont lancé à partir de vendredi 27 décembre des manœuvres navales dans la partie nord de l’océan Indien et en mer d'Oman, non loin du détroit d'Ormuz. Selon un haut gradé iranien, de tels exercices se poursuivront à l’avenir, sans que cela signifie pour autant la formation d’une coalition tripartite.

Les manœuvres navales conjointes menées à présent par l’Iran, la Russie et la Chine dans la partie nord de l’océan Indien permettent à ces trois pays d’élaborer des méthodes et des approches pour de tels exercices à l’avenir, a déclaré l'amiral Amir Habibullah Sayari, commandant adjoint et chef d'état-major des Forces armées iraniennes, cité sur le site Internet de l’armée de la République islamique.

La frégate Iaroslav le Sage  - Sputnik France
L’Iran va accueillir des navires de la Flotte russe pour des exercices conjoints avec la Chine et la Russie
«L’exercice naval mené par l’Iran, la Russie et la Chine dans la partie nord de l’océan Indien ne sera pas le dernier», a souligné l’amiral.

Cet  exercice naval conjoint de l’Iran, de la Russie et de la Chine dans la partie nord de l’océan Indien ne signifie toutefois pas l’intention de ces États de former une coalition, a-t-il déclaré.

La sécurité dans cette région est très importante

«Bien des pays européens et ceux d’Asie du Sud-Est ont besoin du pétrole du Golfe, et pour cette raison, la sécurité de cette région est très importante», a expliqué M.Sayari.

La Chine, l'Iran et la Russie effectuent à partir du vendredi 27 décembre un exercice naval, baptisé Ceinture de sécurité maritime, dans l'océan Indien et en mer d'Oman, non loin du détroit stratégique d'Ormuz, par où transite une part importante du pétrole mondial. Cette manœuvre se poursuivra jusqu’au 30 décembre.

 

Cet entraînement ne vise pas d’autres pays mais est censé lutter contre les terroristes et les pirates, a souligné le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, lors de sa visite à Moscou.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала