Le NYT reproche à Pompeo d’avoir exagéré l’euphorie des Irakiens après la mort de Soleimani - vidéo

© AP Photo / KEVIN LAMARQUEMike Pompeo
Mike Pompeo - Sputnik France
Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a exagéré en écrivant sur Twitter que les Irakiens ont dansé dans les rues à l’annonce de la mort du général iranien Qassem Soleimani, révèle le New York Times. Selon des témoins interrogés, cette manifestation s’est terminée en moins de deux minutes.

En décrivant une vidéo prise en Irak après l’annonce de la mort du commandant de la force Al-Qods iranienne Qassem Soleimani, Mike Pompeo a exagéré les faits, affirme samedi 4 janvier le New York Times.

Le quotidien a vérifié l’authenticité de la vidéo que le secrétaire d’État américain a publiée via Twitter.

«Les Irakiens, les Irakiens dansent dans les rues pour la liberté, reconnaissants que le général Soleimani ne soit plus», a-t-il commenté sous la vidéo.
Le NYT s’est entretenu avec des témoins et en a conclu que la vidéo de 22 secondes était authentique mais que la description dans la légende était exagérée.

Version des témoins

Selon les témoins, une poignée d’hommes a couru le long d’une route mais personne n’a dansé. En outre, la voix d’un seul homme a été entendue saluer la mort de Qassem Soleimani. Le groupe d’hommes a scandé que sa mort avait vengé celle des Irakiens ayant protesté contre la présence iranienne dans leur pays.

Les témoins ont précisé que la manifestation de ce petit groupe s’était terminée en moins de deux minutes.
Le quotidien estime que le tweet de Mike Pompeo, largement partagé, montre que la désinformation se propage dans le monde moderne à l’ère des médias sociaux lorsque des gens acceptent et diffusent des informations conformes à leur propre vision du monde.

Justification du raid américain

Presidente dos EUA, Donald Trump, fala durante comício de campanha em Battle Creek, Michigan, EUA, 18 de dezembro de 2019 - Sputnik France
Trump: les cibles de nouvelles frappes déterminées en cas d’atteinte à la vie d'Américains
Le secrétaire d'État américain a affirmé vendredi 3 janvier sur CNN que le général Soleimani préparait dans la région une «action d'envergure» menaçant des «centaines de vies américaines».

«Nous savons que c'était imminent. Nous avons pris notre décision sur la base des évaluations de nos services de renseignement», a-t-il expliqué pour justifier le raid américain.

Le chef de la  diplomatie américaine a reproché aux Européens de ne pas avoir été «aussi utiles» qu'ils auraient dû l'être aux dans l'affaire du général iranien Qassem Soleimani.

«Les Britanniques, les Français, les Allemands, tous doivent comprendre que ce que nous avons fait, ce que les Américains ont fait, a permis également de sauver des vies en Europe», a-t-il signalé vendredi 3 janvier dans une interview à la chaîne de télévision Fox News.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала