Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Australie en flammes: une image utilisant les données de la NASA montre les dimensions de la catastrophe

© AFP 2021 Saeed KhanCattle stand in a field under a red sky caused by bushfires in Greendale on the outskirts of Bega, in Australia's New South Wales state on January 5, 2020.
Cattle stand in a field under a red sky caused by bushfires in Greendale on the outskirts of Bega, in Australia's New South Wales state on January 5, 2020. - Sputnik France
S'abonner
Une image, permettant de visualiser l’importance des feux de forêts qui dévastent l’Australie et ont déjà fait 24 victimes parmi les humains et aurait couté selon certaines données la vie à 500 millions d’animaux, a été réalisée à partir des relevés de la NASA pendant un mois.

Les incendies qui ravagent les forêts australiennes depuis quatre mois sont observables sur une image rendue publique, établie grâce aux données de la NASA et montrant l’ampleur de la catastrophe naturelle.

Il s’agit d’une visualisation en 3D, réalisée à partir des informations recueillies par le satellite FIRMS de la NASA, illustrant l’étendue des feux de forêts qui ont eu lieu dans le pays entre le 5 décembre et le 5 janvier.

Посмотреть эту публикацию в Instagram
Публикация от Anthony Hearsey (@anthony_hearsey)

Depuis septembre 2019, près de huit millions d’hectares, soit presque l’équivalent de l’Irlande, sont partis en fumée, emportant 24 personnes et détruisant des centaines de propriétés. Certains villages, qui n’avaient jamais été menacés par les feux de brousse, risquent d’être complètement anéantis, a déclaré Gladys Berejiklian, la Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, citée par le quotidien canadien francophone La Presse.

Situation aggravée par la chaleur

Des températures record ont été enregistrées début janvier dans plusieurs villes australiennes. Penrith, dans la banlieue ouest de Sydney, a connu 48,9 degrés, tandis que la mégapole peut subir des coupures de courant après que deux postes électriques ont été détruits par les incendies. Dans la capitale, Canberra, 44 degrés ont été enregistrés, une température sans précédent. Des panaches de fumée ont été emportés par le vent jusqu’en Nouvelle-Zélande, teintant son ciel de jaune-orangé.

​Afin de combattre les flammes, 3.000 militaires réservistes ont été appelés à se déployer par le Premier ministre du pays, Scott Morrison.

500 millions d’animaux auraient péri

Comme l’écrit l’AFP, une étude de l'Université de Sydney estime que dans le seul État de Nouvelle-Galles du Sud, le plus touché par ces feux, 480 millions d'animaux ont été tués depuis septembre.

​Ces calculs de taux de mortalité sont très «prudents», ont souligné vendredi dans un communiqué les auteurs de cette étude, et le bilan pourrait être «considérablement plus élevé».

Mobilisation de célébrités

À travers le monde, des personnalités font différents dons pour soutenir les victimes des incendies et les pompiers. Le Président français a déclaré avoir proposé une «aide opérationnelle immédiate» pour «protéger la population et préserver la biodiversité». La chanteuse américaine Pink, tout comme Nicole Kidman, d’origine australo-américaine, ont annoncé chacune avoir fait un don de 500.000 dollars.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала