Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

#SendNudes, une jeune femme enlève le bas pour sauver l’Australie

© Photo PIXABAY/Foundry#SendNudes, une jeune femme enlève le bas pour sauver l’Australie
#SendNudes, une jeune femme enlève le bas pour sauver l’Australie - Sputnik France
S'abonner
Alors que l’Australie est en proie à des incendies qui ravagent les quatre coins du pays, cette mannequin a eu une idée pour le moins olé olé afin d’encourager les dons. Contre 10$ à une association, vous recevrez une photo de la demoiselle dénudée, directement dans vos messages privés. Et avec 500.000$ récoltés, il faut dire que ça marche.

Alors que l’Australie brûle, certains se donnent littéralement corps et âme pour récolter le plus de dons possible. Pendant que des anonymes et des célébrités appellent aux dons via leurs réseaux en postant des photos des paysages australiens détruits et des animaux en détresse, Kaylen Ward propose des «nudes» (des photos de nus), si vous lui apportez la preuve d’un don d’au moins dix dollars à une association australienne.

Sous le pseudo «The Naked Philanthropist», littéralement la philanthrope nue, Kaylen fait un carnage sur les réseaux, puisqu’elle aurait récolté plus de 500.000$ pour sauver l’Australie, et ce en seulement trois jours. Un succès tel qu’elle a dû engager quatre personnes pour faire un tri dans tous les messages reçus. Un engouement auquel ne s’attendait pas la jeune femme, puisqu’elle a déclaré à Buzzfeed ce dimanche 5 janvier: «J’espérais lever peut-être mille dollars, mais le tweet a explosé.»

Au vu de l’ampleur, Instagram a toutefois désactivé son compte pour publication à caractère sexuel, ce qui n’a pas arrêté la jeune femme de 20 ans, qui ironise sur la situation:

«Mon compte Instagram a été désactivé, ma famille m’a déshérité et le gars que j’aime bien ne me parle plus, tout ça à cause de ce tweet. Mais au diable, sauvez les koalas», a posté la jeune femme sur Twitter.

Bien entendu, sur le réseau à l’oiseau bleu, nombreux sont ceux qui soutiennent et même acclament la jeune femme pour son initiative.

Et puis il y a les autres. "Vous devriez avoir honte", assène-t-elle sur Twitter à ceux qui la harcèlent.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала