U.S. President Donald Trump - Sputnik Afrique

Aucune victime américaine dans les frappes, affirme Trump qui promet de nouvelles sanctions contre Téhéran

La télévision iranienne a annoncé ce 8 janvier qu’au moins 80 personnes avaient été tuées dans des frappes de missiles iraniens contre des bases américaines en Irak. Plus tard, s'adressant à la nation, Donald Trump a nié ces informations, précisant qu'aucune victime n'était à déplorer et promettant de nouvelles sanctions économiques contre l'Iran.

Les attaques iraniennes contre des cibles américaines en Irak, perpétrées dans la nuit du 7 au 8 janvier, ont fait 80 morts, a annoncé la télévision publique iranienne, information contestée par le Président américain qui a constaté qu'aucun blessé ni victime n'a été à déplorer.

Tout en jugeant que la puissance économique américaine était le meilleur moyen de dissuasion, Donald Trump a indiqué que Washington n’utiliserait pas ses armes face à l’Iran mais lui imposerait de nouvelles sanctions économiques pour ainsi répondre aux récentes frappes iraniennes contre deux bases en Irak.

In this picture released by the Iranian state-run IRIB News Agency on Monday, June 19, 2017, a missile is fired from city of Kermanshah in western Iran targeting the Islamic State group in Syria - Sputnik Afrique
Plusieurs roquettes tirées sur des bases US en Irak, l'Iran revendique les frappes - vidéos
Dans la nuit du 7 au 8 janvier, deux bases abritant des militaires américains en Irak ont été visées par des missiles, attaques que la partie iranienne n’a pas tardé à revendiquer. Le Pentagone a confirmé les frappes, précisant que plus de 12 missiles balistiques avaient visé des sites abritant des militaires américains et ceux de la coalition.

Selon la télévision publique iranienne, l'Iran a lancé 15 missiles contre des cibles américaines en Irak, aucun d'entre eux n'a été intercepté.

Moments forts
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
21:16 08.01.2020

Les renseignements américains ont intercepté des informations sur les frappes que l’Iran s’apprêtait à mener et ont prévenu leurs forces en Irak, d’après la chaîne Fox News.

«Les renseignements ont intercepté les communications en Iran et en Irak et ont prévenu les forces américaines», est-il indiqué.

Avant le début de l’attaque, les États-Unis ont en outre été informés par les autorités irakiennes.

S’ils connaissaient les sites visés et l’heure vers laquelle l’attaque devait être lancée, ils ignoraient pourtant son envergure, rapporte la chaîne qui se réfère à un responsable militaire.

19:34 08.01.2020

L’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a recommandé aux autorités aériennes nationales du Vieux Continent de suspendre les vols commerciaux au-dessus de l’Irak et ce à la lumière des récents événements au Proche-Orient.

Et de préciser que plusieurs compagnies aériennes avaient déjà révisé leurs trajets.

18:23 08.01.2020

Les Nations unies ont salué la déclaration de Donald Trump et l’ont qualifiée de pas vers la désescalade, a déclaré le porte-parole du secrétaire général de l’Organisation Stéphane Dujarric.

17:41 08.01.2020

Dans son message adressé aux Américains dans les heures qui ont suivi les frappes iraniennes, le Président Trump a souligné que son pays ne voulait pas utiliser ses armes et que sa puissance économique «était le meilleur moyen de dissuasion».

Et d’annoncer de nouvelles sanctions «immédiates» visant la République islamique.

Il a en outre indiqué qu’aucun Américain n’avait été blessé dans les frappes iraniennes et que l'Iran semblait «reculer».

Et d’ajouter que les États-Unis étaient «prêts à la paix» avec ceux qui la veulent.

 

 Donald Trump - Sputnik Afrique
Trump dit quelles seront les mesures après les frappes iraniennes contre les bases US en Irak
17:31 08.01.2020
16:30 08.01.2020

Réunis à Istanbul, les Présidents russe et turc ont déclaré que l’opération spéciale américaine contre le général Soleimani torpillait la stabilité et la sécurité dans la région.

«Nous sommes profondément préoccupés par l’escalade de la tension entre les États-Unis et l’Iran et par son impact négatif sur l’Irak. Nous qualifions l’opération américaine contre […] Qassem Soleimani et son entourage, survenue le 3 janvier 2020, d’acte torpillant la stabilité et la sécurité dans la région».

14:54 08.01.2020
14:53 08.01.2020
11:25 08.01.2020
11:23 08.01.2020
10:56 08.01.2020
09:29 08.01.2020
07:30 08.01.2020
07:21 08.01.2020

Donald Trump a annoncé mardi qu'il ferait une déclaration mercredi matin après les frappes iraniennes sur des bases abritant des soldats américains en Irak

«L'évaluation des dégâts et des victimes est en cours. Jusqu'ici, tout va bien!», a lancé M. Trump dans un tweet.

«Nous avons l'armée la plus puissante et la mieux équipée au monde, de loin!», a-t-il encore ajouté. «Je ferai une déclaration demain matin».

07:11 08.01.2020
07:06 08.01.2020
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала