Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des centaines de kilos de denrées alimentaires volées aux Restos du cœur à Perpignan

© AFP 2021 GUILLAUME SOUVANTRestos du cœur (image d'illustration)
Restos du cœur (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
En arrivant pour préparer la distribution quotidienne, les bénévoles des Restos du Cœur de Perpignan ont découvert le vol de centaines de kilos de nourriture. Il s’agit du troisième cas de ce type à se produire dans le département en l’espace d’un an.

Les bénévoles des Restos du Cœur ont constaté lundi 6 janvier l'effraction et le vol de centaines de kilos de denrées alimentaires dans un centre de distribution de Perpignan (Pyrénées-Orientales), a rapporté mardi 7 janvier L’Indépendant.

Pour pénétrer dans les locaux, les malfrats auraient «cassé les systèmes d’ouverture de deux portails, d’un volet roulant et de cadenas».

Selon L’Indépendant, plusieurs centaines de kilos de denrées alimentaires ont disparu. 200 boîtes de pâté, 100 kg de viande, 180 tablettes de chocolat, 480 portions de fromage, 396 lots de yaourts, 88 kg de plats cuisinés, etc. En outre, des cafetières et deux chauffages de terrasse ont également été dérobés.

«C'est clairement la nourriture qui a été visée. Juste à côté, le local pour faire de la récupération de meubles n'aurait a priori pas été touché», a précisé au quotidien Nelly Rocquet, responsable du centre cambriolé. 

Des denrées distribuées comme prévu

Denrées - Sputnik France
« Ce ne sont pas des denrées, mais du "poison" qu’on nous livre!»
Cependant, les bénéficiaires n'ont pas dû souffrir du cambriolage, la distribution ayant eu lieu comme prévu.

«Comme nous sommes proches du dépôt départemental des Restos du cœur, nous avons pu rapidement reconstituer les stocks», a expliqué Odile Brégand, la responsable départementale, à France 3 Occitanie.

En l’espace de 12 mois, c’est le troisième cambriolage visant les Restos du cœur à avoir eu lieu dans les Pyrénées-Orientales. «Il n’y a plus de respect. On s’en prend à nos centres et on vole de la nourriture que l’on offre aux plus nécessiteux. S’attaquer aux Restos c’est insupportable», a-t-elle déploré à L’Indépendant. Un dépôt de plainte a été effectué par la présidente départementale de l’association.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала