Une base abritant des forces US en Irak aurait été la cible de tirs de roquettes

CC BY-SA 2.0 / SSGT AARON D. ALLMON II / 040330-F-7823A-002Un soldat américain à la base de Balad, en Irak
Un soldat américain à la base de Balad, en Irak - Sputnik France
La base militaire irakienne de Balad, qui abrite des forces américaines en Irak, a de nouveau été la cible de tirs de roquettes ce jeudi 9 janvier, relatent les médias.

Des roquettes sont tombées jeudi 9 janvier dans le district de Dujail de la province irakienne de Salah ad-Din, non loin de la base irakienne de Balad où sont cantonnés des soldats américains, annoncent les médias qui se réfèrent à des sources policières.

La frappe n’aurait pas fait de victimes. Pour l’instant, il n’est pas clair de savoir d’où venaient les roquettes.

La ville de Dujail est située à 50 km au nord de Bagdad.

Attaques de roquettes visant les soldats US en Irak

Le 5 janvier, le parlement irakien a décidé de mettre fin à la présence des troupes étrangères dans le pays. Le même jour, la coalition internationale sous commandement des Washington a annoncé suspendre l'entraînement des forces de sécurité irakiennes en raison d'attaques à la roquette répétées contre des bases abritant des troupes américaines dans le pays.

In this picture released by the Iranian state-run IRIB News Agency on Monday, June 19, 2017, a missile is fired from city of Kermanshah in western Iran targeting the Islamic State group in Syria - Sputnik France
Plusieurs roquettes tirées sur des bases US en Irak, l'Iran revendique les frappes - vidéos
Ces décisions ont été prises deux jours après la mort du général iranien Qassem Soleimani et du numéro deux des Unités de mobilisation populaire (Hachd al-Chaabi), Abou Mehdi al-Mouhandis, dans une frappe américaine à Bagdad.

Le 4 janvier, au lendemain de la mort de ces responsables, Kataeb Hezbollah, la plus puissance des milices qui forment les Hachd al-Chaabi, a lancé un avertissement aux forces de sécurité irakiennes. Selon le groupe, les soldats irakiens doivent se tenir à distance des bases et installations utilisées par l’armée des États-Unis en Irak à partir du 5 janvier.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала