Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vidéo supposée du tir du missile iranien contre le Boeing ukrainien

© AP Photo / Amir Kholousi, ISNA Essai d'un missile iranien (Image d'illustration)
Essai d'un missile iranien (Image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Sur les réseaux sociaux circule une vidéo présentée comme montrant le tir du missile contre le Boeing de la compagnie Ukraine International Airlines le 8 janvier, peu après son décollage de l’aéroport international de Téhéran, et qui a fait 176 morts.

Une vidéo, a priori du tir du missile qui a abattu le Boeing ukrainien en Iran, a été postée sur Twitter par Iran News Wire.

Sur les images d’une caméra de surveillance, le départ de ce qui semble être un missile est suivi d’une forte lueur.

Le Boeing ukrainien a été victime d’un tir accidentel le 8 janvier, peu de temps après avoir décollé de l’aéroport de Téhéran. Il n’y a aucun survivant sur les 167 passagers et neuf membres d’équipage.

Les responsables

Les Gardiens de la révolution iraniens ont déclaré ce 11 janvier assumer la «responsabilité totale» pour la destruction de l'appareil à la suite d’une «erreur humaine». En effet, c’est un soldat de la défense antiaérienne qui a effectué le tir sans en avoir reçu l’ordre, à cause d'un brouillage des télécommunications.

«Le système de DCA a pris l’avion ukrainien pour un missile de croisière se trouvant à une distance de 19 kilomètres», a indiqué ce 11 janvier lors d’une conférence de presse Amir Ali Hajizadeh, le commandant des forces aérospatiales des Gardiens.

A memorial poster showing Ukrainian Boeing 737-800 plane that crashed outside Tehran, Iran, is seen outside the Iranian Embassy in Kyiv, Ukraine - Sputnik France
«Je voudrais être mort»: les Gardiens de la Révolution endossent la «responsabilité» du crash de l’avion ukrainien
L’état-major de l’armée a précisé pour sa part que l’erreur avait été commise en état d’alerte avancé, sur fond de confrontations entre l’Iran et les États-Unis après l’assassinat par ces derniers du général iranien Qassem Soleimani.

Quelques heures avant que l’avion ukrainien soit abattu, les militaires iraniens avaient ciblé des bases américaines en Irak et se tenaient prêts à repousser une éventuelle frappe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала