Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les scientifiques ont élaboré un médicament pour traiter les huîtres atteintes d’une maladie mortelle

S'abonner
Les chercheurs de l’Université polytechnique de Tomsk et leurs collègues de Novossibirsk et du Mexique ont mis au point un médicament sur la base de nanoparticules d'argent. Il protègera les huîtres contre Perkinsus marinus, une algue provoquant chez ces mollusques des maladies graves, voire mortelles, selon le Journal of Invertebrate Pathology.

La propagation de Perkinsus marinus, espèce d’algues qui infecte les huîtres et provoque leur mort, porte gravement atteinte aux fermes ostréicoles à travers le monde. Des préparations à base de nanoparticules d'argent permettent de combattre efficacement ce parasite, écrivent dans les pages du Journal of Invertebrate Pathology les inventeurs du procédé, des chercheurs de l’Université polytechnique de Tomsk, leurs collègues de Novossibirsk et du Mexique.

Des huîtres - Sputnik France
Huîtres contaminées: interdiction de pêcher et commercialiser ces coquillages dans deux régions
«Dans notre travail, nous accordons une grande attention à la toxicité des médicaments à base de nanoparticules d'argent. Il a été attesté que nos préparations administrées à des doses thérapeutiques ne sont pas du tout toxiques», a précisé le professeur Alexeï Pestriakov, de l’Université polytechnique de Tomsk.

Et d’ajouter que les auteurs de l’étude avaient fait appel aux technologies les plus modernes pour obtenir et stabiliser les nanomatériaux.

Les huîtres - Sputnik France
Une société française va construire un centre d'élevage d'huîtres en Crimée

Le scientifique a particulièrement insisté sur l’importance pratique de cette étude pour tous les pays produisant des huîtres pour le marché mondial, qu’il s’agisse de la Russie, de la Chine, du Mexique ou de beaucoup d’autres. La pathologie provoquée par Perkinsus marinus se caractérise par une dégradation des tissus qui finit par entraîner la mort.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала