Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Dédollarisation: les BRICS passent-ils à la vitesse supérieure?

© REUTERS / StringerBRICS
BRICS - Sputnik France
S'abonner
Face aux tensions commerciales avec les USA, la Chine est de plus en plus tentée par la dédollarisation et la mise en place d’un système de virement alternatif au SWIFT américain.

L’éventuel passage aux devises nationales dans le commerce entre les pays des BRICS suscite de plus en plus d’intérêt à Pékin, raconte la cheffe du département de la coopération multilatérale du ministère russe du Développement économique Natalie Stapran.

10th BRICS summit in Johannesburg, South Africa - Sputnik France
Pour la création d'un «club des amis» du groupe des BRICS
Jusqu’à tout récemment, la Chine ne se pressait pas trop pour renoncer au dollar et adopter des systèmes de virement alternatifs. Or, sa «guerre commerciale» avec les États-Unis lui a démontré qu’il était dangereux de s’en remettre à l’infrastructure financière américaine, constate la responsable dans un entretien accordé à Sputnik.

«Les transactions en devises nationales sont un instrument qui aide à surmonter les sanctions. Dès que les Chinois ont senti que cela pourrait les concerner, ils n’ont plus pensé au volume des échanges et se sont montrés plus intéressés [aux échanges en devises nationales, ndlr]», a déclaré Mme Stapran.

Vers un système de virement transfrontalier?

Il convient de rappeler que lors du dernier sommet des BRICS, la partie brésilienne avait proposé de créer un système de paiement transfrontalier pour les pays membres du groupe.

«Cette initiative mérite une attention maximale […], car c’est un sujet compliqué qui nécessite toute une série de décisions. La volonté et les efforts des régulateurs nationaux ne seront pas suffisants pour régler cette question», insiste le chef du département des relations internationales du ministère russe des Finances Andreï Bokarev.

Drapeaux des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) - Sputnik France
Les BRICS seraient prêts à privilégier une cryptomonnaie unique au détriment du dollar
Selon lui, les banques et entreprises des pays concernés doivent elles aussi manifester leur intérêt pour la mise en place d’un tel mécanisme.

Priver Washington d’un levier de pression

Pour la partie russe, les BRICS, qui représentent plus de 17% du volume total du commerce mondial, devraient créer un système alternatif au SWIFT américain, ce dernier pouvant être employé par Washington comme moyen de pression politique, comme c’est le cas avec l’Iran.

La Chine et la Russie ont déjà créé leurs propres systèmes de virement, et l’Inde est elle aussi en train d’en concevoir un. D’après Andreï Bokarev, à l’heure actuelle, les pays de BRICS étudient des possibilités pour instituer un système global qui pourrait être utilisé par tous les membres du groupe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала