Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger

© Sputnik . Sergueï Gouneev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine adresse son discours annuel à l'Assemblée fédérale
Vladimir Poutine adresse son discours annuel à l'Assemblée fédérale - Sputnik France
S'abonner
Soulignant que la vérité sur la Seconde Guerre mondiale est parfois délibérément cachée à l’étranger au niveau national, le Président russe a promis d’ouvrir un centre d’archives consacré à ce grand conflit armé. Sa fondation permettra de faire taire ceux qui veulent réécrire l’Histoire, a-t-il tenu à souligner.

Lors d’une rencontre à Saint-Pétersbourg le 18 janvier avec des vétérans et des représentants d’organisations patriotiques, Vladimir Poutine a annoncé qu’un centre de documents d’archives sur la Seconde Guerre mondiale serait bientôt ouvert en Russie. Le Président a également tenu à expliquer quel était son objectif.

«Nous allons fermer la bouche ignoble de certains responsables à l’étranger qui l’ouvrent pour atteindre leurs buts politiques à court terme, nous la fermerons avec des informations exactes et fondamentales», a déclaré M.Poutine.

Selon lui, le centre et son site Internet seront ouverts pour les Russes ainsi que pour le monde entier.

Vladimir Poutine - Sputnik France
«Crapule antisémite»: Poutine ne mâche pas ses mots en parlant d’un ambassadeur polonais
«Et nous faisons taire ceux qui tentent de réécrire l’Histoire, de la présenter sous un faux jour et de réduire le rôle de nos pères et nos grands-pères, de nos héros, qui ont perdu la vie en défendant leur patrie et presque le monde entier contre la peste brune», a ajouté le Président russe.

Selon Vladimir Poutine, la vérité sur la Seconde Guerre mondiale à l’étranger est dissimulée parfois intentionnellement au niveau national. Il a ajouté que les «principaux médias ne révélaient pas d’informations fiables» portant sur les événements historiques correspondants. Selon lui, il s’agit d’actions «délibérées».

Le Président s’est aussi prononcé sur la résolution du Parlement européen pour l'anniversaire du début de la Seconde Guerre mondiale indiquant que le conflit était la conséquence du pacte Molotov-Ribbentrop. D’après lui, le seul moyen de lutter contre de telles informations est de créer ce centre d’archives.

Résolution du Parlement européen

Le 19 septembre dernier, le Parlement européen a adopté une résolution indiquant «que la Seconde Guerre mondiale, conflit le plus dévastateur de l’Histoire de l’Europe, a été déclenchée comme conséquence immédiate du tristement célèbre pacte de non-agression germano-soviétique du 23 août 1939», ou pacte Molotov-Ribbentrop, «dont les protocoles secrets divisaient l’Europe et les territoires d’États indépendants en sphères d’influence des deux régimes totalitaires, ouvrant la voie au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.»

Le document a été adopté à 535 voix. 66 parlementaires ont voté contre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала