Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Bloomberg révèle quel secteur serait le vrai gagnant de la réforme des retraites

© AP Photo / MARK LENNIHANBlackRock Inc. headquarters
BlackRock Inc. headquarters - Sputnik France
S'abonner
Après le scandale de la promotion du patron de BlackRock France au rang d’officier de la Légion d’honneur, l’agence Bloomberg confirme que la réforme des retraites pourrait bien profiter au secteur des investissements.

Bien qu’Emmanuel Macron ait indiqué que le système des retraites restera basé sur la répartition, Bloomberg a analysé le projet de loi et estime qu’il présentera de nombreuses opportunités pour les banques et les assureurs.

Les hauts salaires contribueront moins au système public et obtiendront toujours les mêmes taux d’imposition préférentiels sur le revenu provenant des comptes de retraite privés, a détaillé jeudi 23 janvier l’agence spécialisée dans le secteur financier. Une mesure qui vise à encourager les entreprises à offrir de meilleurs régimes de retraite à leurs employés.

Les changements pourraient libérer jusqu’à 5 milliards d’euros par an, des sommes susceptibles d’intéresser le secteur de l’investissement. Les compagnies telles que CNP Assurances et AXA SA semblent être les mieux placées pour remporter une part de ce marché, a indiqué Bloomberg.

grève contre la réforme des retraites, 17 janvier, Paris - Sputnik France
Le Conseil d'État s'en prend à la réforme des retraites

Le taux du livret A plus bas que jamais

La réforme vise à canaliser l’épargne française vers des fins plus productives. Une autre loi adoptée en octobre a augmenté les incitations à investir dans les plans de pension privés. Avec le même objectif, l’investissement dans le livret A, lequel, à faible risque et donc privilégié par de nombreux épargnants français, a été rendu moins attrayant en passant de 0,75 à 0,5%.

L’affaire BlackRock

Le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, BlackRock, a attiré l’attention après la promotion au rang d’officier de la légion d’honneur du patron de sa filiale française, Jean-François Cirelli. Les médias avaient alors mis en évidence un document de BlackRock qui évoquait ses opportunités en matière d’investissement et d’épargne, notamment grâce à la réforme des retraites. Le 7 janvier, des manifestants avaient surgi dans les locaux du groupe financier avec des fumigènes et des pancartes, l’accusant de bénéficier de la réforme.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала