Démantèlement du campement de migrants parisien de la porte d'Aubervilliers - vidéo

© SputnikÉvacuation d’un important camp de migrants à la porte d'Aubervilliers à Paris, 28.01.2020
Évacuation d’un important camp de migrants à la porte d'Aubervilliers à Paris, 28.01.2020 - Sputnik France
Ce mardi matin, des centaines de migrants sont en train d'être évacués du campement de la porte d'Aubervilliers à Paris. L’opération se déroule deux mois après le démantèlement d’un site voisin et vise à répondre à la promesse du gouvernement de vider le côté nord-est de la ville des camps insalubres.

Ce 28 janvier, la préfecture de police et la préfecture de la région d'Île-de-France vont procéder au démantèlement des campements illicites installés au niveau de la porte d'Aubervilliers (XIXe arrondissement), «ainsi qu'à la mise à l'abri concomitante de leurs occupants», a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Entre 900 et 1.800 personnes, selon un décompte fourni par la préfecture de région, vivaient dans ce camp.

Des places en gymnase ou en centre d'hébergement dans toute l'Île-de-France leur seront attribuées, a confirmé la préfecture de la région.

La Manche (image d'illustration) - Sputnik France
Une trentaine de migrants secourus au large de Calais, dont une femme enceinte et deux jeunes enfants – photos
Au total, de 900 à 1.800 migrants ont été comptabilisés sur ces campements insalubres en bordure du périphérique.

Cette opération intervient deux mois après l'évacuation du camp de la porte de la Chapelle. Le ministre de l'Intérieur avait promis en novembre dernier que l'ensemble de ces campements du nord-est de Paris seraient vidés avant la fin 2019.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала