Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une Française en quarantaine en Chine: «Je suis dans une chambre toute seule»

© Sputnik . Aleksandr Kryazhev / Aller dans la banque de photosУсиление санитарно-карантинного контроля в аэропортах
Усиление санитарно-карантинного контроля в аэропортах - Sputnik France
S'abonner
Pour s’être trouvée à bord d’un avion dont certains passagers ont été suspectés d’avoir contracté le coronavirus 2019-nCoV, Melissa, une Française se rendant à Shanghaï pour les vacances, a été comme ses autres compagnons d’infortune placée en quarantaine dans le cadre des mesures préventives, relate France Bleu Normandie.

Tandis que les premiers ressortissants français doivent être rapatriés depuis la Chine par un avion qui devrait atterrir le 30 janvier à Wuhan, berceau de l’épidémie de coronavirus, France Bleu Normandie, en se référant au gouvernement français, relate qu’une étudiante française venue passer ses vacances à Shanghaï s’est retrouvée en quarantaine.

Une touriste chinoise (image d'illustration) - Sputnik France
Un autre État européen confirme un cas de coronavirus chinois

La jeune étudiante en échange au Vietnam a raconté comment les passagers ont été contrôlés à bord de l’avion en arrivant en Chine. D’après elle, des agents chinois sont montés dans l’appareil, avant que les passagers n’en descendent, pour prendre la température des passagers.

«Il y a alors eu des suspicions pour une famille qui était passée par Wuhan et, si j'ai bien compris, l'un de ses membres avait de la fièvre», détaille-t-elle.

Des mesures préventives

Dans la cadre des mesures préventives, tous les passagers ont été placés en quarantaine, y compris Mélissa.

Une rue de Pékin après l'annonce d'une épidémie du coronavirus 2019-nCoV - Sputnik France
#JeNeSuisPasUnVirus: des Français d'origine asiatique dénoncent une flambée de racisme face au coronavirus

La jeune Française, étudiante en architecture, est immobilisée à Shenzhen au lieu de Shanghaï, où elle allait en vacances. Elle s’est confiée à France Bleu Normandie sur les conditions de son isolement forcé:

«Je suis dans une chambre toute seule. On a des prises de température trois fois par jour à peu près.»

Elle doit rester en quarantaine jusqu’au 8 février.

«Quand je me suis retrouvée très isolée et que je n'avais personne qui pouvait communiquer avec moi, ça a été compliqué», explique-t-elle.

Elle a également expliqué être rassurée maintenant, depuis qu’elle a «la certitude d'avoir à manger, un lit et une connexion Internet à peu près correcte».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала