La Chine va rapatrier depuis l'étranger des habitants de Wuhan et de sa région

© Sputnik . Anna Ratkoglo / Aller dans la banque de photosUne Chinoise à Pékin
Une Chinoise à Pékin  - Sputnik France
À cause des «difficultés pratiques auxquelles sont confrontées à l'étranger les résidents de la province du Hubei, et en particulier ceux de Wuhan», le gouvernement chinois a pris la décision d'envoyer des avions pour y ramener ses compatriotes et les reconduire dans leur région d'origine, épicentre de l'épidémie de coronavirus.

La Chine va envoyer des avions civils pour rapatrier les habitants de Wuhan et de la province du Hubei se trouvant à l'étranger, a annoncé ce 31 janvier le ministère chinois des Affaires étrangères.

Le gouvernement a pris la décision d'intervenir en raison des «difficultés pratiques auxquelles sont confrontées à l'étranger les résidents de la province du Hubei, et en particulier ceux de Wuhan», a indiqué Mme Hua Chunying, porte-parole de la diplomatie chinoise.

Aussi, «le gouvernement a décidé d'envoyer aussi vite que possible des avions civils pour les reconduire directement à Wuhan», a-t-elle ajouté dans un très bref communiqué, sans autres précisions.

Interrogé sur ces suspensions de vols, Zhu Tao, un responsable de l'Administration de l'aviation civile de Chine, avait indiqué jeudi lors d'une conférence de presse que Pékin se coordonnait avec les «autorités concernées» pour «rapatrier les personnes qui en auraient besoin».

Des vols réduits ou suspendus

Un avion - Sputnik France
Suspension des vols d’Air France pour la Chine continentale jusqu'au 9 février
De nombreuses compagnies aériennes, dont British Airways, Air France ou encore Lufthansa, ont suspendu leurs vols vers la Chine, tandis que d'autres réduisaient leur desserte, en raison de la propagation de l'épidémie de pneumonie virale dans le pays.

Plusieurs États comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni déconseillent tout voyage en Chine, et les États-Unis ont monté encore d'un cran leur niveau d'alerte jeudi en recommandant d'éviter le pays. De son côté, l'Italie a suspendu tous les vols «depuis et vers» la Chine, rappelle l'AFP.

Un cordon sanitaire

Logo de l'OMS - Sputnik France
L'OMS décrète l'urgence internationale face au nouveau coronavirus
Wuhan, métropole du centre de la Chine où est apparu en décembre le nouveau coronavirus, est coupée du monde depuis une semaine par un drastique cordon sanitaire, tout comme sa région, la province du Hubei.

Au total, environ 56 millions d'habitants se trouvent empêchés de quitter la région, en raison des restrictions de circulation imposées par les autorités. Les résidents de Wuhan et du Hubei se trouvant ailleurs dans le pays ne peuvent pas non plus y retourner.

Par ailleurs, à mesure que les cas de contamination se multipliaient dans le monde, touchant désormais une vingtaine de pays, les communautés chinoises à l'étranger ont fait part d'une recrudescence d'attitudes discriminatoires à leur encontre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала