Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Coronavirus: après la France, le virus isolé en Italie

© Sputnik . Aleksandr Kryazhev / Aller dans la banque de photosDes passagers d'un aéroport (image d'illustration)
Des passagers d'un aéroport (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
L’Italie, qui a réussi à son tour à isoler le nouveau coronavirus, espère que cette découverte permettra d’étudier et de mieux comprendre les moyens d’arrêter la propagation de la maladie dans le monde.

Les chercheurs de l’hôpital Spallanzani à Rome ont réussi à isoler le nouveau coronavirus, ce qui devrait constituer une étape importante vers un vaccin et un traitement. La nouvelle a été annoncée ce dimanche 2 février par le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza.

«Isoler le virus signifie avoir l’occasion d'étudier, de voir et de mieux comprendre ce qui peut être fait pour arrêter la propagation», a-t-il souligné, selon les médias.

Sur son compte Twitter, il a présenté «les trois femmes italiennes qui ont isolé une souche du coronavirus. Une fierté pour notre pays».

Il a indiqué remercier «à travers elles» tous les chercheurs, les médecins, les infirmières et le personnel du Service national de santé.

Toujours selon Roberto Speranza, c’est «une étape pour toute la communauté scientifique qui accélérera la recherche sur cette maladie. L'Italie dispose de l'un des meilleurs services de santé au monde et l'a encore prouvé aujourd'hui».

Le gouvernement italien avait proclamé le 31 janvier l'état d'urgence en vue de mobiliser un maximum de moyens pour éviter une épidémie après que deux premiers cas de coronavirus ont été enregistrés dans le pays chez un couple de touristes chinois.

Le deuxième pays d’Europe après la France

Le coronavirus a déjà été isolé en Chine puis par une équipe australienne, ainsi que par des chercheurs de l’Institut Pasteur de Paris qui sont parvenus à mettre en culture des souches du virus.

Les poumons - Sputnik France
Voici à quoi ressemblent les poumons d’une personne atteinte du coronavirus - images
Entretemps, l'Union européenne a décidé de débloquer 10 millions d'euros pour la recherche.

Selon un bilan réalisé ce 2 février en Chine, le nombre de morts s'élève à 304, tandis que 45 décès ont été recensés au cours des dernières 24 heures. Le nombre d’infections confirmées est monté à 14.500.

En outre, un premier décès a été signalé à l’étranger, aux Philippines, a fait savoir l'Organisation mondiale de la santé (OMS), précisant que la victime était un Chinois qui aurait été infecté avant son arrivée dans le pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала