Les mythes sur les bracelets connectés dissipés par un cardiologue

© REUTERS / Kim Kyung-HoonDes Apple exposées dans un Apple Store à Pékin
Des Apple exposées dans un Apple Store à Pékin - Sputnik France
Les montres intelligentes et les bracelets connectés servant à suivre l’activité physique et aidant à perdre du poids donnent lieu à nombre de mythes et de craintes. Le cardiologue Konstantin Ivanov a raconté à Sputnik lesquels d’entre eux sont véridiques et lesquels imaginaires.

Les mythes concernant les smartwachs et les fitness trackers ont été dissipés pour Sputnik par le cardiologue Konstantin Ivanov.

La crainte majeure des propriétaires de ces ustensiles est d’être surveillé. Ce n’est pas un mythe, car l’appareil est en effet capable de localiser son propriétaire et de transmettre des données. Pourtant, il est possible de désactiver cette fonction dans les paramètres.

Vatican - Sputnik France
Un chapelet connecté, le gadget présenté par le Vatican pour inciter les jeunes à prier - photo
Une autre crainte tient à l’irradiation émanant des gadgets portés sur le poignet. De nombreuses personnes estiment qu’ils sont assez récents et que leurs effets sur la santé ne sont pas encore suffisamment étudiés. Le cardiologue dissipe cette crainte.

«Une multitude de mythes existe, d’après lesquels les gadgets modernes sont une source énorme de rayonnement. Cela pourrait être comparé à la peur d’une météorite de puissance redoutable. Je tiens à dire que les études confirmant leur caractère nuisible n’existent pas. Les montres intelligentes, les bracelets connectés et autres gadgets du même genre ne produisent aucun rayonnement. C’est un mythe», a-t-il signalé à Sputnik.

Leur utilité n’est pas un mythe

Par contre, leur utilité est, selon lui, évidente.

«Des études sont en cours, et tout prochainement nous constaterons leur utilité pour la médecine. Cela concerne les mesures du rythme cardiaque, de la tension artérielle, du taux de sucre, des phases de sommeil, etc. La ludification a fait montre de son utilité pour la santé. Il nous est plus facile de faire 10.000 pas par jour ou de suivre un régime alimentaire si les gadgets en font un jeu dont les résultats peuvent être partagés avec des proches ou des collègues», explique le spécialiste.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала