Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des ingénieurs russes créent un chargeur sans fil avec une portée de deux mètres

CC0 / ReadyElements / Un chargeur de portable
Un chargeur de portable - Sputnik France
S'abonner
Des ingénieurs russes ont créé une technologie basée sur l’induction magnétique qui permet de recharger un smartphone ou tout autre appareil à une distance de deux mètres. Il s’agit d’une amélioration considérable des chargeurs sans fil déjà existants.

Des ingénieurs de l’université industrielle de Tioumen, en Sibérie Occidentale, ont créé une technologie qui leur a permis de recharger un smartphone à une distance de deux mètres. Ils prévoient d’en faire un produit commercialisable d’ici deux ans, avec la possibilité de créer une zone de recharge d’un diamètre de quatre mètres.

Les chargeurs sans fil existent déjà, mais exigent que le smartphone soit couché directement dessus. Ils cessent par ailleurs de fonctionner dès que ce dernier est éloigné de quelques centimètres. La technologie développée par les ingénieurs de Tioumen améliore grandement leur portée. Les téléphones, mais aussi les casques sans fil ou les montres intelligentes pourront ainsi être alimentés tout en restant dans une poche ou un sac.

«Nous avons augmenté le champ d’efficacité du phénomène d’induction magnétique qui se produit entre les bobines d’induction du smartphone et du chargeur sans fil», a expliqué à Izvestia Mikhaïl Komarov, participant à la plateforme d’innovation étudiante en charge de ce projet.

Un iPhone - Sputnik France
L'UE pourrait forcer Apple à abandonner ses chargeurs spécifiques

Un risque pour la santé?

Cependant, l’efficacité du chargeur diminue à mesure que l’appareil en est éloigné. En effet, celui-ci ne se recharge plus qu’à 30% de la vitesse normale lorsqu’il est éloigné de deux mètres. Selon l’expert, les 70% d’énergie restante se dispersent dans l’air sous forme de rayonnement électromagnétique, dont l’impact sur le corps humain n’a pas encore été évalué. Les développeurs devront donc trouver les paramètres optimaux de l’appareil pour qu’il puisse être utilisé en toute sécurité.

Selon le chef de laboratoire de l’Institut de physique et de technologie de Moscou, Dmitry Semenenko, ce rayonnement ne présentera pas de danger direct pour l’organisme, bien qu’il puisse «réchauffer» certains organes. Cependant, les voitures électriques fonctionnent sur un principe similaire, avec une puissance beaucoup plus grande, mais aucune influence directe n’a encore été prouvée.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала