JesuisLaura: pourquoi l'affaire d'une adolescente poignardée à mort crée la polémique

CC BY 2.0 / Dmitry Ilyinov / la puissance divine
 la puissance divine - Sputnik France
Fin janvier, le corps de Laura, une adolescente de 16 ans, a été retrouvé près d’un stade de sa ville, tuée à l’arme blanche. Le hashtag #JesuisLaura est né sur les réseaux, le début d’une polémique que certains jugent déplacée.

Elle s’appelait Laura, elle avait 16 ans. Le 30 janvier, à Sallaumines (Pas-de-Calais), un cycliste découvre le corps de la jeune fille aux abords d’un city-stade. Malgré l’intervention des secours, Laura n’est plus. L’autopsie effectuée en fin de semaine révèle que la jeune fille a subi quatre coups de couteau au niveau du thorax et à la gorge. Aucune violence sexuelle n’a été commise, indique le parquet de Béthune. Ce dernier ne privilégie pour le moment aucune piste, mais recherche activement le ou les agresseurs.

Sa famille a créé «Hommage à Laura», une page Facebook en son honneur. Une cagnotte pour les obsèques de l’adolescente a également été mise en place par sa mère. En début de semaine, des troncs ont également été installés par la ville pour aider financièrement la famille. Les funérailles sont prévues ce jeudi à l’église de Sallaumines. Un rassemblement à sa mémoire est prévu le 8 février.

Sur Twitter, le hashtag #JesuisLaura est en Top tendance, mais pourquoi? D’une part, selon certains internautes, le meurtre de Laura est passé sous silence au profit de l’affaire Mila, l’adolescente qui, après des injures racistes et homophobes, a vivement critiqué l’islam sur Instagram, depuis placée sous protection policière à cause des menaces reçues.

​De l’autre, ce nouveau hashtag suscite l’incompréhension chez certains. Pourquoi cette polémique autour de la mort tragique de Laura, alors qu’homicides et agressions se déroulent chaque jour en France et ne font pas non plus la Une? Comme l’histoire de ce pompier volontaire de 27 ans: en dehors de son service, il remarque une personne qui se fait agresser, en voulant lui porter secours, l’homme se fait lyncher par un groupe de personnes, il est aujourd’hui entre la vie et la mort.

Pour certains internautes, la polémique a été lancée par la «fachosphère» qui sous-entendrait que le ou les agresseurs sont étrangers, même si à ce stade, aucune identification n’a été faite.

La disparition de Laura a laissé une famille et une ville meurtrie et pourtant les réseaux s’emparent de ce drame. Une polémique qui tend à se politiser alors qu'aucune conclusion n'a été tirée de l'enquête. 

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала