Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Elle écope de la perpétuité pour avoir organisé un «duel médiéval» entre son amant et son ex-mari

S'abonner
Au Royaume-Uni, une mère de famille a été condamnée à la perpétuité, pour avoir orchestré un «duel médiéval à mort» entre son amant et son ex-mari, rapporte la presse britannique. Son ex-époux y avait laissé la vie.

Asta Juskauskiene, cette mère de famille de 35 ans, avait choisi de départager ses deux prétendants à l’issue d’un combat à mort à Londres et passera le reste de sa vie derrière les barreaux, rapporte The Sun.

Divorce - Sputnik France
Un mari trompé fait condamner l'amant de sa femme à 750.000 dollars aux États-Unis

Ayant quitté son mari en 2018, elle s’est mise en couple avec Mantas Kvedaras, un jeune homme de 25 ans rencontré après sa sortie de prison, où il purgeait une peine pour viol. Mais son ex-époux, décrit comme «bizarrement et pathétiquement amoureux d'elle» par les témoins, était toujours proche d’elle. Pour savoir auquel des deux accorder sa main, la jeune femme aurait alors opté pour un duel.

«Elle voulait que les deux hommes se battent pour elle. Celui qui gagnerait resterait avec elle», a déclaré un des amis d’Asta Juskauskieneà la police.

35 coups de couteau

La jeune femme a proposé un duel à l’abri des regards, dans une ruelle de Stratford, dans l’est de Londres.

«Elle a suggéré aux deux hommes de se rencontrer dans un tunnel connu pour être un point de deal de drogues. Elle a dit que si quelque chose devait arriver, tout le monde penserait à un règlement de comptes, en lien avec un trafic de stupéfiants», a expliqué le procureur Hugh Davies.

Au moment du drame, l’ex-mari était fortement alcoolisé et n’avait pas apporté d’armes, a montré le procès. Il a été frappé de 35 coups de couteau par son rival, la plupart portés au cou. Après quoi, Mantas Kvedaras a invité la jeune femme à manger une pizza dans un restaurant, pour célébrer sa victoire, rapporte The Sun.

Deux peines de prison différentes

La jeune femme a été condamnée à la prison à vie, pour complot en vue d'assassiner. Tandis que le meurtrier a été condamné à une peine moins importante: 22 ans et demi de prison. L’avocat de l’amant avait plaidé lors du procès que «la personne qui inflige le coup fatal n'est pas toujours la plus coupable».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала